Les sans-lumière - Franck Amiot

Les sans lumiere

204 pages

 

Taref, scientifique de génie au sein d’un groupe d’intellectuels émérites, fait une découverte majeure. Le cristal de Sélegonite, permettant l’interaction entre l’esprit et la matière, ouvre le champ à un nouvel ordre social. Les membres du Clan fondent alors une société secrète, Les Sans-Lumière, dont la pensée s’enrichit constamment grâce à la Sélegonite. Le Clan devient vite la cible des pouvoirs en place. Un combat de l'ombre s'engage pour retarder au maximum la Dernière Résolution.

 

* - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - *

 

Une couverture atypique

De prime à bord ce livre m’a plu de par sa couverture de couleur verte et son image de couverture intrigante. Le livre n’est pas très gros, mais les pages sont bien remplie de texte, avec parfois pas d’espace du tout. Cela rend la lecture plus longue à mon goût mais ne gâche pas moins le plaisir de cette lecture intéressante.

 

Une découverte inexplicable

C’est un livre qui met d’abord la lumière sur un spéléologue, Obst. On découvre vite qu’il va tomber sur quelque chose d’assez atypique et inexplicable, quelque chose que personne ne comprend car à l’heure actuelle personne n’a jamais pu expliquer cela malgré que d’autres personnes de sa profession ai vécu la même expérience. A partir de là commence les questions, et une course poursuite démarre pour avoir une réponse cohérente à ces évènements étranges et inconnus.

 

Les sans-lumière, le bon côté de l'Homme

On prend conscience au fil de la lecture que l’Homme a peur de ce qu’il ne connait pas et qu’au lieu d’essayer de comprendre, il préfère se protéger en attaquant ce qu’il qualifie directement de « l’ennemi », le tout en utilisant les grands moyens.

J’ai bien aimé la communauté des sans-lumière, ils sont à la fois discrets, intelligents et gentils, leur but est bon et ils sont à l’écoute des leurs, tout le monde peut exprimer sa pensée. L’idée de mélanger la science, la télépathie et en mettant en avant que la terre elle-même a pu créer la sélegonite, le noyau qui fait fonctionner leur communauté est une idée de génie car cela sensibilise le lecteur au monde d’aujourd’hui.

Le choix de ne pas rendre leur communauté facile d’accès et de devoir utiliser la spéléologie pour pouvoir y accéder réduit le nombre de personnes susceptibles de les trouver et de découvrir leur secret.

 

Une lumière restée éteinte

Je n’ai malheureusement pas trouvé de suspens, il y a quelques rebondissements mais j’aurais bien aimé ressentir une émotion plus forte durant ces moments-là. J’ai trouvé dommage de tout de suite tout savoir sur les sans-lumière car à certains moments le fais de changer de point de vue et de presque tout savoir sur cette communauté m’a permis d’anticiper ce qui va suivre ou au moins d’en savoir la cause, j'ai donc l'impression d'être passée à côté de sentiments que l'auteur voulait nous faire ressentir.

 

Conclusion

Pour conclure j’ai trouvé que c’est un livre qui apporte un sujet nouveau, peut-être une modernisation des extraterrestres, qui fait réfléchir et nous poser des questions sur le fonctionnement du monde actuel et sur nos façons de faire et d’agir. Une question sur le fonctionnement de la société actuelle se pose désormais à nous ; L’auteur a su faire passer différents messages poignant durant cette lecture réflexive.

 

Science-Fiction

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×