Veronica Roth - Divergente

Divergente 1

448 pages 

4 eme de couverture : 

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Érudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.

****

Pour l’instant j’enchaîne les bonnes lectures et celle-là en fait bizarrement partie. L’histoire sur les différentes factions me plaît beaucoup parce qu’il met l’accent sur l’un des plus gros problèmes de notre société, la classification, on nous met dans des catégories alors qu’on peut prouver le contraire, qu’il n’existe pas de ‘’ factions’’. Dans ce livre on nous montre que l’humain est gentil et ranger dans une case. Ce mode de fonctionnement est un peu étrange et assez précaire parce que les différentes factions sont sous l’ordre d’une seule faction depuis plusieurs années. Ce qui m’a beaucoup plu c’est ce Ritt de passage que tous les jeunes de 16 ans doivent passer pour entrer dans l’âge adulte. Ce qui peut aussi dire la rupture totale des liens familiaux si les jeunes quittent la faction d’origine. On a vraiment envie que ça nous arrive ! J’avais déjà vu le filme ( oh misère) et ça n’a pas été un réel problème parce que toutes les scènes importantes ont été représenté parfaitement.

Les personnages sont assez bien construits ! Autant froid que bienveillant. J’ai adoré les audacieux même si je suis une érudite dans l’âme. Je ne m’en cache pas mon personnage préféré que ce soit dans le film comme dans le livre est Quatre. Puis vient Tris, je l’admire beaucoup dans l’ensemble mais elle reste quand même une adolescente qui apprend à grandir et certaines réactions sont assez horripilantes. Heureusement ce n’est pas long. Les personnages secondaires ont leurs places dans l’histoire même s'ils sont légèrement survolés mais on s’en fiche pas mal. On a envie de suivre leurs parcours, leurs joies, peine etc. Les méchants et même les faux méchants sont géniaux parce qu’on aime les détester. Puis il y a cette histoire d’amour entre Quatre et Tris qui donne un peu plus d’émotion à ce livre. On s’identifie vraiment au personnage et on est vraiment à fond dans l’histoire.

En Clair : Cette Saga a vraiment tout pour plaire, nous faire vivre des émotions romanesques, nous faire vivre un moment différent des autres. Nous rendre tous simplement divergent


 

 

 

Jeunesse Science-Fiction

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×