Sophie Nicholls_Une robe couleur de vent

Une robe couleur de vent

352 pages

4 eme de couverture :

Par un matin d'hiver, Fabbia Moreno et sa fille Ella arrivent dans la petite ville de York. Fabbia veut essayer de fuir les fantômes du passé en ouvrant un magasin de vêtements vintage : une boutique de rêve, comme les femmes de York n'en ont encore jamais vu. Car la flamboyante Fabbia possède un don pour dénicher la robe idéale et l'adapter à chaque cliente. Bientôt, derrière la vitrine du magasin, les destin s'entremêlent, les identités se révèlent et les amours s'épanouissent... mais aussi la méfiance et la jalousie. L'exubérance de Fabbia dérange, et la jeune Ella, à la peau cuivrée, est une adolescente bien mystérieuse. Parviendront-elles à s'intégrer dans la communauté ? Quel sombre secret cache Fabbia derrière ses robes rouges et son accent chantant ? Sa fille elle-même sait-elle tout du passé des siens ?

~

L’auteure

Je ne connaissais pas cette auteure. La couverture m’a beaucoup intrigué je m’attendais à une chouette histoire avec beaucoup de rebondissement, de secret et bien plus encore. Il s’agit du tout premier livre de cette auteure et j’avais envie de découvrir son univers et peut-être même voyager.

 

L’histoire

C’est un livre très douillet, une belle découverte. C’est une lecture très cocooning qu’on apprécie sous la couette avec un thé ou tout autre boisson. Il n’y a pas d’action particulière, On rencontre Fabia et sa fille Ella, on suit leur vie dans leurs boutiques d’anciens vêtements. Alors ce n’était pas ma période pour lire ce livre, je n’étais pas du tout dans l’esprit du livre. Je ne dis pas que je n’ai pas aimé mais je pense que je suis passé à coté de toute la beauté du livre de part ses nombreuses descriptions sur les tissues et surtout l’amour de Fabia pour les vêtements. C’est une livre qu’on pourrait comparer à un long fleuve tranquille, il se lit facilement et apporte des ondes positives. L’histoire est rythmée par le passé de Fabia et je trouvais que cela rendait le livre plus intéressant par ailleurs j’ai beaucoup moins aimé la fin très embryonnaire à mon goût.

 

Les personnages

Je trouve que les personnages sont assez typiques en tout cas pour Ella. Elle reste mon personnage préféré, elle apporte vraiment de la maturité malgré le regard adolescent. Ce personnage apporte aussi la profondeur, la magie et surtout la spontanéité ! Tout au long du livre et donc de sa vie je l’ai trouvé très indépendante et je l’ai limite admiré pour cette force. Je me suis vraiment concentré sur ce personnage malgré qu’il y es la mère et sa gentillesse combinée à la volonté féroce de protéger sa fille et son histoire et bien sûr le beau-père qui rend heureuse cette mère seule. Évidement je ne me suis concentré que sur Ella parce que c’est celle qui sort vraiment du lot.

 

Conclusion

Ce livre reste très divertissant, il conviendrait bien à ceux qui veulent de la légèreté et surtout ne veulent pas une lecture compliquée. Il reste un livre très doux à lire et qui fait quand même rêver, bien qu’il n’y ai pas d’action ! Il est parfait pour cet hiver

 

Contemporain

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×