Marquis de sade - Justine ou les malheurs de la vertu

262 pages
 
4 eme de couverture : 
 
Rejetant la douce nature rousseauiste, Sade dévoile le mal qui est en nous et dans la vie.

La vertueuse Justine fait la confidence de ses malheurs et demeure jusque dans les plus scabreux détails l'incarnation de la vertu.
Apologie du crime, de la liberté des corps comme des esprits, de la cruauté, "extrême sensibilité des organes connue seulement de s êtres délicats", l’œuvre du marquis de Sade étonne ou scandalise. "Elle paraît bien n'être, dit Klossowski, qu'un seul cri désespéré, lancé à l'image de la virginité inaccessible, cri enveloppé et comme enchâssé dans un cantique de blasphèmes."
C'est aussi une œuvre d'une poésie délirante et pleine d'humour noir.



****


      Surfant sur la vague des lectures plutôt sadomasochiste, je me suis dit pourquoi pas commencer à ces débuts avant de lire cette saga à succès. Quoi de mieux que de s'adresser au Marqui de Sade. Je pense que ce n'est pas si mal de savoir se replonger dans l'ancien temps pour en apprécier le présent. il faut arrêté d'être fâché avec le Classique. 
        On accompagne Justine dans ces différents malheurs au travers de sa vie. Cette lecture a était très enrichissante. Le marqui était un visionnaire toute les techniques connue en ce jour était déjà évoqué dans cet ouvrage. Certes ce n'est pas tout les mœurs d'aujourd'hui, combien de fois étais-je choquée de ces propos. On prend de Sympathie cette Justine qui veut rester Chaste le plus possible mais qui se confronte à l'envers du décors qui n'est pas du tout jolie. Le vocabulaire est assez crue, au bout d'un moment ça gêne beaucoup. Bien sur il y a une note de philosophie mais pas au point de nous faire changer d'avis plutôt non faire fuir. mais en sois je ne suis pas décu d'avoir lu ce livre. 

 

Classique Erotisme

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×