Ken Follett - Peur Blanche

Peur blanche

369 pages

4 eme de couverture :  
Chef de la sécurité du laboratoire Oxenford Medical. Antonia Gallo découvre le pire : la disparition de deux doses de l'antidote au virus Maboda-2, développé par sa firme. Entre les mains de terroristes, ce dérivé du terrible Ebola est l'une des armes biologiques les plus efficaces qui soient. A l'air libre, il contaminerait une ville en quelques heures, entraînent la mort de tous ses habitants... Antonia se rend aussitôt chez Stanley Oxenford, le patron du laboratoire. Mais le piège se referme sur elle : Les criminels l'ont devancée et séquestrent déjà Stanley et sa famille afin de leur extorqué des informations. Les heures sont comptées. Tandis qu'au-dehors la tempête de neige fait rage, elle doit agir vite. Qui sont les preneurs d'otages ? Que veulent-ils ? Commencent alors les quarante-huit heures les plus explosives de son existence... 

 

****

Je dois l'avouer que ce n'est pas du tout un coup de cœur ce n'est pas souvent que 
j'ai des déception en thermes de Thriller mais la. Le début du roman commence pas mal, mais au fur et a mesure cela devient un peu ennuyant ce qui ne constitue pas un réel démarrage sur les chapeau de roues. Bon après tout l'univers du Bio-risque n'est pas vraiment mon truc mais la fin ma plus, a partir du moment ou leurs plan foire réellement. Je pense qu'il ne faudrait pas commencer par ce livre de cet auteur. Mais j'aimerai bien en lire d'autre de cet auteur pour me changer l'opinion pour l'instant ce n'est pas du tout un de mes livres préféré. Peut-être qu'en le relisant dans plusieurs année cela changera mais pour l'instant ça reste une déception
 

Thriller

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×