Jojo Moyes - Avant Toi

Avanttoi

520 pages

4 eme de couvertures :

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

****

Une lecture sur un sujet aussi fort que l’accompagnement d’une personne handicapé ne peut pas nous laisser de marbre ! Au contraire elle entre dans tous les pores et ne nous lâche plus ! Cette histoire montre bien certains aspects très intéressants que nous pouvons rencontrer tous les jours si nous faisions attention. Je pensais notamment à la qualification professionnelle, la précarité en Angleterre mais aussi l’amour qui font le centre de ce livre. J’ai trouvé le livre en soi bourré de bonnes intentions, il donne l’envie de vivre. Le fil de l’histoire est assez linéaire et crescendo on ne peut que suivre cette histoire pour savoir si Louisa va réussir  sa mission qui est d’améliorer le quotidien de Will jusqu’à sa fin.

La vrai structure du livre se trouve dans les personnages. J’ai beaucoup aimé ce jeu entre Louisa et Will. C’est une réelle amitiée qui finit par se transformer. Au début rien ne les disposer à s’aimer mais la détermination la patience puis le hasard de Louisa va tout changer. D’un côté on a Louisa qui est décrite un peu simplette et maladroite mais malgré tout je l’aime beaucoup parce qu’elle a su s’adapter à son nouveau travail pour sa famille et puis au final pour Will parce qu’on s’attache à cet être intelligent. Puis de l’autre il y a Will… On peut débattre des centaines de fois et pendant des heures parce que c’est un personnage tellement riche. Tout d’abord c’est un homme qui a connue la vraie vie, c’était un homme qui avait la bougeotte, aux antipodes de ce qu’il est devenu. Au premier abord on ne comprend pas les gens en fauteuil parce que tant que cela ne nous touche pas on ne s’y intéresse pas. Le fait que Jojo Moyes nous le raconte de manière extérieure à travers le regard de Louisa ça nous met déjà un pied à l’intérieur justement en étant confronté. Je pense qu’a force de se renfermer sur son handicape Will est devenue la caricature de lui-même. C’est un personnage aigris, sarcastique, qui dénigre presque le monde. En même temps il a besoin des autres mais veut tout faire tout seul. Et puis il y a Patrick. Je crois que c’est le seul personnage qui m’a autant fait penser que Louisa n’avait rien à faire avec lui. Je m’explique Patrick est un mania du sport et qui clairement ne s’intéressait pas à elle ou a moins qu’il est besoin d’une copine pour le style. Les parents de Louisa sont adorables autant que la sœur. Tout ce petit monde apporte ce petit plus qui nous touche tellement et nous fait réfléchir !

En clair : J’ai adoré ce livre même-si la fin ne m’a pas vraiment emu vu que je m’en suis douté, je m’y suis même préparée. En tout cas je le recommande parce que c’est vraiment une très bonne lecture !

 

Romance

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×