Imprudente tome 2_ Gail Carriger

Leprotocole 1

565 pages

4 eme de couverture :

Rue et l'équipage du dirigeable La Coccinelle à la crème sont de retour d'Inde avec des révélations propres à secouer les fondements de la communauté scientifique britannique. La Reine Victoria a de quoi être agacée : les vampires sont à fleur de peau, et quelque chose ne va pas du côté de la meute de loups-garous locale. Pour couronner le tout, la meilleure amie de Rue, Primrose, persiste à se fiancer à un militaire peu recommandable.
Mais Rue a également des problèmes personnels. Son père vampire est en colère, son père loup-garou est fou, et sa tapageuse mère est tout à la fois. Mais, le pire, c’est que Rue commence à comprendre ce qui se passe vraiment… ils ont peur.

~

Il faut pardonner nos péchés d’orgueil à nous autres immortels, mon enfant. Nous vieillissons tous tels des fromages, en devenant forts et goûteux, mais couverts de bonnes intentions moisies.

 

L’histoire

C’est une lecture que j’ai trouvée assez positive. Je n’ai pas été très futée sur ce coup, j’ai commencé cette série par le tome 2. Je pense que le tome 1 reste indispensable au confort de lecture. J’ai eu du mal à comprendre la finesse de l’écriture parce qu’il me manquait certains détails. Néanmoins je me suis beaucoup amusé à suivre Prudence, un personnage imprévisible qui se fait destituer de ses titres par la reine et reste une simple citoyenne, elle va alors s’occuper de son père, un loup-garou alpha en fin de règne et qui doit fuir en Égypte. J’ai beaucoup aimé l’univers de ce roman, un mélange entre fantastique et gourmandise. C’est un roman qui déstructure nos protocoles pour les retransformer en protocole de la crème anglaise. J’ai trouvé cela assez originale ! C’est un univers tellement typé qu’on s’attache autant à la narration que le style. Elle a le mérite d’être découverte.

 

Les personnages

Les personnages restent très identifiables, je l’avoue il y a beaucoup de personnage entre les trois parents, les amis, les personnages principaux, les majordomes il y a de quoi s’embrouiller. On se souvient très bien de Prudence et de Quesnel. Prudence évolue au fil du livre mais reste intrépide et naïve et on s’attache facilement à elle alors qu’on se méfie de Quesnel à cause de ses actes qui nous rendent suspicieux.

 

L’amour n’a pas d’âge

Prudence et Quesnel entretiennent une histoire d’amour atypique. Prudence a 10 ans de moins que Quesnel ceux qui n’est pas au goût de ses parents. Je trouve que cette relation montre le monde actuel, aujourd’hui l’amour n’a pas de plan, de code, de règle. On tombe amoureux comme ça même s’il n’a pas le même âge, la même couleur de peau ou le genre. Je trouvais cela très intéressant parce que le fait que ses parents n’approuvent pas parce qu’il est plus âgé et de sûr-croix roturier. Même dans cet univers la société dicte nos actes ce qui prouve qu’on n’est pas aussi libre qu’on le pense.

 

Conclusion

Dans le fond c’est un bon livre, on reste plongé dedans, mieux vaut commencé par le tome 1 qui doit poser toutes les bases. L’auteur instaure un réel univers et on a envie de s’y plonger. Très belle lecture.

~

 

La pauvre, elle pensait vraiment qu'elle devait se comporter comme la société le voulait. Quelle horrible façon de vivre sa vie.

 

Science-Fiction Fantasy

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bloggers

Cherchez-vous un magasine 100 % livresque jeunesse ou bien young adulte ?

Bloggers' est fait pour toi ! De plus il regroupe des actualités divers, des conseils de lecture, des concours et bien plus encore ! 

Ça te dis ? c'est par là 

Abonne-toi tu verras c'est magique !

 

 

×