Hervé Gagnon - Le talisman de Nergal integrale 1

Talisman de nergal tome1

 

280 pages 


4 eme de couverture

VIe siècle avant notre ère. Dans les rues de Babylone, Manaïl, un jeune mendiant, tente de subsister. Recueilli par un mage, il découvre contre toute attente qu'il a été désigné comme l'Elu par la déesse Ishtar. Et la mission qu'elle lui confie est terrible : il devra traverser les différentes périodes de l'Histoire pour rassembler les cinq fragments du Talisman de Nergal, puis le détruire. Le temps presse, car le puissant guerrier Pylus s'est joint à l'armée du roi de Perse qui s'apprête à envahir la ville. Désirant posséder les immenses pouvoirs du Talisman, il veut à tout prix s'emparer des fragments... et tuer l'Elu. 

 

 ****

Tome 1

Je trouve que pour une histoire '' Égyptienne'' c'est une belle découverte. Il s'agit de Manaïl, un garçon poisson, qui devient orphelin et mendiant à cause de sa difformité. Il va comprendre à l'aide d'un mage qu'il est ''élu'' et doit sauver le monde du moins Babylone dans ce tome-ci. J’étais un peu réticente à l’idée de lire ce livre parce qu’il parle de l’Égypte antique, et cela ne m’intéresse pas du tout. En revanche cela ne veut pas dire que je suis complètement fermé à cet univers. En commençant à le lire, je me suis rendu compte que ‘’ l’Egypte ‘’ que je pensais très présente n’était qu’un décore, et il est devenu très intéressant. L’histoire en soi suit un schéma assez simple mais l’idée est assez original.

Je pensais que j’allais m’ennuyer mais pas du tout. J’ai beaucoup aimé les différents personnages, notamment l’histoire avec le mage. On est assez compatissant envers Manail. On le suit dans ces différentes étapes, comment il est passé de pauvre, apprentis et qui finisse par s’assumer en tant qu’Elu. Ce premier tome est plutôt une grande préface à cette prophétie qui s’annonce pour les autres tomes. Je ne trouve pas ça inutile au contraire, l’auteur installe doucement l’histoire et les différents personnages. L’écriture est très sympa mais peut-être parfois difficile pour ceux qui ne lisent pas souvent à cause des différents points de vue des personnages et parfois s’enchaîne dans le même chapitre. Il faut rester concentré. 

En clair : je ne me suis pas ennuyé, il n’était pas trop long ni trop court. Je trouve que c’est une saga pour l'enfant parce qu’elle apporte un peu d’espoir et c’est ce qui compte. Bonnes lectures à vous

 

Tome 2 :

Je n’étais pas super emballer pour lire ce tome mais au final il est plutôt intéressant. Comme quoi tout le monde peut se tromper Dans ce tome il s’agit de Manail qui entre dans une sorte de Secte, il est receuillit par des frères pour sa quête première : Jerusalem. Je trouve que rendre ce livre un peu plus doux serait une insulte à cette Saga. Le fait qu’il jongle entre les époques est une très bonne idée parce que l’on peut imaginer facilement cette période avec la description.

Le personnage principal reste fidèle à lui-même. Dans cette histoire nous avons vraiment un point de vue omniscient à chaque chapitre ou quand il faut en savoir plus. C’est plutôt sympa nous connaissons tout sans trop en savoir. C’est là le mystère de la chose. On s’attend à une fin comme celle-là mais jusqu’à la fin l’auteur laisse planer le suspense. Ça nous donne envie d’en savoir plus. On s’éprend de Manail qui n’a déjà pas de chance. Il nous apprend à ne pas se fier à n’importe qui mais seulement à soi -même. Dans certains cas c’est ce qu’il y a de mieux.

En clair : Cette histoire a un réel potentiel et il atteint un très grand objectif : nous faire voyager. C’est une belle découverte.

 

Jeunesse Fantasy

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bloggers

Cherchez-vous un magasine 100 % livresque jeunesse ou bien young adulte ?

Bloggers' est fait pour toi ! De plus il regroupe des actualités divers, des conseils de lecture, des concours et bien plus encore ! 

Ça te dis ? c'est par là 

Abonne-toi tu verras c'est magique !

 

 

×