Gayle Forman_Les coeurs félés

Les coeurs feles

262 pages

4 eme de couverture :

N'avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n'êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ?
Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n'existent que dans la tête de son père.
Dans cet enfer d¹humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des amies qui vont l'empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l'aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister.
Les Coeurs fêlés est un formidable roman d¹amitié, cette amitié qui seule permet de tout supporter, de tout affronter et surtout de tenter l'impossible : devenir soi-même.

 

****

 

Je pense que de prime abord, on pourrait penser que c’est une formidable histoire d’amitié. Je ne le nie pas, mais cette histoire beaucoup plus. L’auteur va au-delà des façade. Elle ba va beaucoup plus loin dans la narration. Dans ce roman elle dénonce ! Il s’agit de Brit, envoyée dans une école de redressement et va nouer des liens d’amitié avec plusieurs codétenue. Cette histoire est assez focalisé par cette amitié, on la savoure. Elle est comme notre bouée de sauvetage dans ce camp. C’est une sorte de solidarité par la répression. Je trouvais cette amitié très bien placée parce que ce camp de redressement n’est qu’une façade, une grande propagande. Les parents ne savent pas où ils ont envoyé leur fille, ils ne savent pas ce qu’elles subissent. Ils pensent qu’elles sont bien accueillies. Gayle Formann traite de plusieurs sujets comme l’amitié, l’amour, l’endoctrinement est ça rend son livre plus complet encore.

 

Les différents personnages sont très hétéroclites et c’est un réel plaisir de les suivre. Je dois avouer que j’ai compris le geste du père, d’un côté c’est un acte d’amour à cause de son ex-femme qui elle est devenue folle. Il a peur de la reproduction sociale. c’est déjà de la naïveté que de l’envoyer dans ce camp. Au fil de la lecture on remarque que toutes ces détenues sont les plus sages. Le personnage de Britt est assez mature ce qui donne le fond de l’histoire une profondeur et je me demandais vraiment pourquoi elle était dans ce camp. Il fallait un personnage comme Britt qui va au bout des choses, elle dénonce finalement que ce camp corrige des personnes qui n’en ont pas besoin ou très peu et fait vivre un enfer à ses détenues.

En clair : j’ai adoré découvrir cet univers. La force et la détermination de Britt, cette force de vivre que transmet ce livre, cette liberté nous donne la force, cette énergie qui nous caractérise.

 

Jeunesse Contemporain

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bloggers

Cherchez-vous un magasine 100 % livresque jeunesse ou bien young adulte ?

Bloggers' est fait pour toi ! De plus il regroupe des actualités divers, des conseils de lecture, des concours et bien plus encore ! 

Ça te dis ? c'est par là 

Abonne-toi tu verras c'est magique !

 

 

×