Anne-fleur Multon_Allô Sorcières, viser la lune

Allo sorcieres

168 pages

4 eme de couverture :

Aliénor, Itaï, Azza et Maria ont 13 ans et habitent chacune aux 4 coins de la planète, mais de leur rencontre sur un forum, naissent tout à la fois une grande amitié ET une chaîne Youtube à succès !

Des vidéos sur l'astronomie, par Aliénor, aux conseils d'Itaï en jeu vidéo, d'Azza en pâtisserie et de Maria en photo, les filles partagent leurs passions et voient grossir leur confiance et leur communauté.

Quand Itaï se voit écartée d'un championnat d'e-gaming prétendument masculin, elles ont l'outil en main pour médiatiser l'affaire et lutter contre cette injustice !

 

~

Etre raciste, ça voulait dire se méfier, mépriser ou même détester des personnes dont la couleur de peau ou la culture étaient différentes des nôtres.

 

L’auteur

Je viens de découvrir cette auteure qui fait beaucoup parler de son livre. Je dois avouer qu’elle a tapé fort, son livre ne touche pas que les enfants mais aussi des parents ou bien des adolescents. Il s’agit certes d’un premier roman mais je trouve qu’elle a vraiment saisi le genre jeunesse pour conquérir tout le monde. Même si son livre est qualifié de jeunesse n’ayez pas peur il ne l’est qu’à moitié !

 

L’histoire

J’ai dévoré ce livre ! Il est frais, léger mais surtout addictif et chaleureux. Ce livre va plaire à toutes celles et ceux qui ont encore une âme d’enfant ! l’histoire en soi n’est pas de la grande intrigue mais elle est très efficace. Le vocabulaire est très actuel, on ne peut que sourire aux nombreuses références. Dans un autre sens c’est très effrayant parce qu’une gamine de 13 ans soit aussi connecté qu’une adolescente de 15 ans. Il s’agit d’Aliénor, 13 ans, qui vit en Guyan, elle rencontre ses futures meilleures amies sur Twitter. Itaï, Azza et Maria, chacune vivant dans un pays éloigné, mais une compétition de jeux vidéo vont toutes les rapprocher. Ce livre aborde beaucoup de sujets avec un regard enfantin et c’est d’autant plus intéressant, parce qu’inconsciemment il change le regard des enfants sur ces différents sujets. Aliénor nous montre ce que c’est le racisme parce qu’elle a un père blanc et une mère métisse, elle nous montre aussi que peu importe la distance, l’amitié peut aussi naître mais surtout elle nous apprend à être déterminée et courageuse et qu’il n’y a pas d’âge pour ça.

 

Les personnages

Elles sont très dans l’air du temps donc il n’y a pas de problème niveau adaptation. Elle nous parle. Aliénor est pleine de vit et j’avais l’impression en la lisant de l’avoir à côté de moi entrain de me raconter sa vie en sautillant partout d’excitation c’était vraiment super. J’ai eu l’impression de devenir son amie. On a envie de la suivre et de connaître ses 3 autres copines qui finalement sont complémentaires à Aliénor. Maria la timide rêveuse, Itaï, la gameuse, et Azza, celle qui arrive à faire 6 choses en même temps. On crée du lien avec ses différents personnages, on les trouve adorables mais surtout elles ont toutes ou presque des parents formidables.

 

Conclusion

C’est un livre à découvrir que vous soyez jeune ou moins jeune, il a le mérite de vous faire rire. Certes il est très enfantin et on a parfois l’impression de retomber à nos 13 ans mais il nous divertit et nous rend plus joyeux je vous le conseille vivement ! Surtout aux grincheux ! Bonne lecture à vous.

 

~

Mais tout d'un coup, j'avais le ventre un peu serré : mes copines allaient-elles m'aimer ?
Même si on se connaissait toutes très bien, on ne s'était jamais vraiment vues, et je craignais soudain de les décevoir.

 

 

Jeunesse Contemporain

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bloggers

Cherchez-vous un magasine 100 % livresque jeunesse ou bien young adulte ?

Bloggers' est fait pour toi ! De plus il regroupe des actualités divers, des conseils de lecture, des concours et bien plus encore ! 

Ça te dis ? c'est par là 

Abonne-toi tu verras c'est magique !

 

 

×