Alessia Jourdain_C'était écrit

Cetaitecrit

142 pages

4 eme de couverture :

"Moi, Juliette, je vais me marier au plus merveilleux des hommes, David. Pour le meilleur et pour le pire ! Il est magnifique. Vous savez, parfait ! Grand, doux, sensible, beau et sexy en diable ! J’ai eu la (bonne ?) idée de nous réserver une semaine sous le soleil de Valencia, Espagne. Ville où je n’étais plus retournée depuis mes dix-huit ans. Seulement voilà… Je n’avais pas prévu de tomber sur lui, Alberto, le mec qui avait fait vibrer mon cœur quelques années plus tôt…
Alors, pour le meilleur, ou pour le pire ?"

 

~

L’auteure

Il faut être indulgent, c’est une jeune auteure qui m’a donné la possibilité de lire son roman en avant-première et comme première impression je me suis dis que cela va être sans plus mais au final j’ai beaucoup aimé la plume de cette auteure qui est fine et en même temps accessible. J’ai trouvé vraiment sympathique de la découvrir, c’était une très belle surprise et je pense qu’elle pourrait plaire à beaucoup de personnes.

 

L’histoire

Ce roman m’a fait passer par plusieurs émotions et parfois même d’incompréhension face à la situation. Je trouve la structure du texte très bien écrit et cohérent. L’histoire est très prévisible mais en même temps je ne voulais pas que cette mini prophétie. Il s’agit de Juliette offrant un voyage en Espagne à son futur mari. Au final les vacances ne se passent pas comme prévu, parce que la ville de ses vacances n’est autre que la ville ou 13 plutôt, elle avait rencontré et aimé Alberto, un autre homme. En tout point cela s’apparenterait à une histoire d’amour mais c’est bien plus que cela. En effet j’ai trouvé vraiment intéressant c’est le fait que toute sa vie soit racontée et pas seulement l’épisode qui a changé sa vie. Avec tous ceux qui se passent dans ce livre, on passe de l’attendrissement à l’étonnement puis à l’indignation. Au début je dévoré les conversations entre Juliette et David puis l’histoire ait pris un autre tournant.

 

Les personnages

Les personnages sont très complets, on s’attache très vite. Juliette était quand même un personnage que j’avais du mal à cerner parce qu’elle changeait souvent d’avis mais surtout elle a trompé son futur mari que javais apprécié dès le début. Le portrait de l’homme idéal tendre intentionné et amoureux transi. Son seul défaut et qui a coûté son couple c’est le fait qu’il travaille trop. Au fil du livre, ce jeu du Je t’aime moi non plus portent ses fruits et l’amour triomphe pour une longue vie heureuse

 

Le destin amoureux

Que peut-on dire du destin amoureux. Le fait que deux êtres sont programmés pour se croiser tout au long de leur vie, ayant les mêmes centre d’intérêt commun ou similaire. Je pense que ces personnages se sont rencontré 13 ans plus tôt et finissent par se retrouver et se rendre compte que rien ne s’est oublié et que même si Juliette allait se marier, tout n’est pas encore scellé. Le destin amoureux fait rêver parce qu’on rêve tous secrètement ou non de trouver l’amour de sa vie. Aujourd’hui c’est assez contractuel, nous décidons quel homme allait partager notre vie et parfois l’homme de notre vie s’impose à nous comme une évidence.

 

Conclusion

J’ai beaucoup aimé suivre cette histoire, même si les actes de Juliette ne m’ont pas toujours plu. Le destin fait toujours rêver et je pense très sincèrement qu’il peut plaire à tout le monde, d’autant plus qu’il a une couverture qui rappelle très fortement l’été la plage mais surtout que l’histoire nous fait penser à l’été ! C’est une belle découverte

 

 

Romance

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bloggers

Cherchez-vous un magasine 100 % livresque jeunesse ou bien young adulte ?

Bloggers' est fait pour toi ! De plus il regroupe des actualités divers, des conseils de lecture, des concours et bien plus encore ! 

Ça te dis ? c'est par là 

Abonne-toi tu verras c'est magique !

 

 

×