Agnès Martin-Lugand_Les gens heureux lisent et boivent du café

Lesgens

187 pages 

4 eme de couverture :

« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »

Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

~

L’auteure

J’avais entendu beaucoup de bien de cette auteure et j’avais envie de me faire ma propre opinion sur elle. Elle n’en est pas à son premier mais c’est sur celui-ci que j’ai eu envie de me plonger. C’est une histoire qui fait du bien, malgré la douleur qu’on éprouve dans ce récit ! Je dois avouer qu’elle a fait fort, j’aimerais beaucoup découvrir d’autre roman de cette auteure !

 

L’histoire

C’est une très belle lecture, très lourde de sens, dès les premiers instants on sent cette force émotionnelle qui ne nous quitte pas. On a l’impression de plonger dans la même dépression et c’est un sentiment puissant que j’ai apprécié le temps de cette lecture. On commence ce livre sur une phrase poignante sur la mort de son mari et de sa fille, cela ne peut que présager une très bonne lecture. J’ai trouvé ce livre fort car il montre l’état de dépression avancé et son combat pour ce sortir de cette spirale. J’ai adoré cette force littéraire, elle nous fait comprendre que tout peut arriver mais c’est pour nous aider à mieux rebondir. L’histoire en soi est assez bateau mais j’ai beaucoup aimé. Il s’agit de Diane qui a la mort de son mari et de sa fille va vivre 6 mois en Angleterre afin de changer d’air. Sa vie, sa dépression l’étouffe, son meilleur ami lui a ouvert les yeux, pourtant ce n’est pas si simple.

 

Les personnages

J’ai trouvé les personnages tellement touchant. Diane est dévastée, on a envie de l’aider pour qu’elle aille mieux. On a envie de lui dire que tout ira bien puis elle va se terrer en Angleterre et rencontrer quelqu’un. Edward est un personnage très renfermé, qui n’a pas été très gâté par l’amour et qui va entretenir une relation assez enflammée avec Diane. C’est à ce moment-là que je me suis dit la vie nous réservent toujours des surprises, et quand elle le fait il faut les saisir ! Toute notre vie on peut être amoureux, ou trouver quelqu’un qui nous corresponde réellement. J’ai trouvé ça tellement mignon que je me suis demandé si l’on pouvait aimer à nouveau sans avoir oublié qu’on a déjà aimé. Pour Diane se serait un devoir de mémoire. Diane a tellement changé tout au long du livre mais c’est grâce à Edward et tous ceux qui l’entourent et l’aime. Nous devons toujours rester auprès des personnes qui nous rendent meilleurs sans demander de retour.

 

Conclusion

J’ai adoré ce livre , il est tellement fort mais doux à la fois ! Il nous déprime mais nous rend heureux en même temps. Ce livre m’a donné une belle claque littéraire et ça je l’en remercie. Je l’ai enfin lu et je ne regrette pas parce qu’il est génial ! Qu’est-ce que vous attendez pour aller le lire ?

 

Romance Contemporain

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×