Le silence des agneaux - Thomas Harris

Le silence des agneaux

377 pages 

 

Le FBI est mis en échec par un psychopathe qui accumule les meurtres dans le seul but de récupérer leur peau. Lorsqu'il enlève la fille d'un sénateur, les fédéraux confient à la jeune Clarice Starling, encore élève stagiaire, l'inquiétante mission d'interroger le Dr Hannibal Lecter, emprisonné à vie pour meurtres et cannibalisme. L'ancien psychiatre, grâce à ses connaissances sur la psychologie des déviants criminels, reste la seule personne à pouvoir mettre le FBI sur la piste du tueur. Lecter accepte de communiquer avec Clarice mais à la condition qu'elle dévoile ses peurs, ses souvenirs d'enfance. En échange, il va peut-être l'aider à retrouver le tueur...

 

* - * - * - * - * - * - * - * - * - *

 

Une délicieuse lecture ! 

C’est un livre qui est très bien construit, on est emporté aux côtés de Clarice Starling élève stagiaire au sein du FBI, et on ressent ses appréhensions, ses peurs, son stresse mais également son assurance tout au long de l’histoire ! L’action ne s’arrête pas, on est tout au long de la lecture à la poursuite d’un tueur qui vient désormais d’enlever la fille du sénateur. Entant que lecteur nous n’avons presque qu’aucun répit, il va s’en dire qu’il est impossible donc de s’ennuyer pendant cette lecture.

 

Le Dr Hannibal Lecter et l'agent Clarice Starling.

 

Le Dr Lecter est un personnage très intéressant, mais qui contrairement à certains ne me fait pas peur plus que ça, oui oui, je le trouve même gentil.. Allez savoir pourquoi. C’est un homme avec une grande mémoire, beaucoup de suspens et quelqu’un de mon point de vue très attachant. On ressent qu’il est traité comme un animal par la plupart des personnes qui l’entourent, et qu’il attire la curiosité des autres. Mais à l’inverse on comprend que la nouvelle recrue du FBI le fascine et l’intrigue également. Il se dégage quelque chose de fort entre ses deux personnages, une complicité et surtout une confiance presque absolue et inexpliquée.

J’ai trouvé très impressionnant la façon dont réfléchissaient le Dr Hannibal Lecter et L’agent Starling et surtout la façon dont ils communiquent ensemble, sous forme d’échanges donnant-donnant afin que chacun y trouve son compte. De plus je ne trouve pas qu’Hannibal soit quelqu’un de dérangé, mais plutôt une personne très intelligente qui est incomprise puisqu’il mange des personnes soit par vengeance, soit pas nécessité, je pense que pour lui cette façon de manger les gens est égale à une condamnation sans procès, de la part du juge.

 

Une adaptation cinématographique réussie

Je n’ai malheureusement pas été surprise de la façon dont Starling trouve le tuer, de la façon dont se déroule l’histoire également car je venais de découvrir tous les films quelques temps avant, je ne comptais pas spécialement lire les livres mais je suis tombée sur celui-là dans une boite à livre et il m’a fait de l’œil, j’ai donc cédé. Evidemment j’ai lu celui-là en attendant de me procurer les livres avant et après, donc j’ai commencé cette saga dans le désordre..POur avoir vu le film et lu le lire, je n'ai pas de préférence entre l'un ou l'autre car certains détails évoqués dans le livre et non présents dans le films m'ont fait pencher pour lui mais certains scènes du film non décrites dans el livre à fait rééquilibrer la balance. 

 

En conclusion

C'est un très bon livre, et une très bonne adapation cinématographique, où les personnages sont merveilleusement bien joués par Anthony Hopkins et Jodie Foester dans les rôles d'Hannibal et de l'agent Starling.

 

 

 

 

Thriller Horreur

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×