Fantasy

Imprudente tome 2_ Gail Carriger

Leprotocole 1

565 pages

4 eme de couverture :

Rue et l'équipage du dirigeable La Coccinelle à la crème sont de retour d'Inde avec des révélations propres à secouer les fondements de la communauté scientifique britannique. La Reine Victoria a de quoi être agacée : les vampires sont à fleur de peau, et quelque chose ne va pas du côté de la meute de loups-garous locale. Pour couronner le tout, la meilleure amie de Rue, Primrose, persiste à se fiancer à un militaire peu recommandable.
Mais Rue a également des problèmes personnels. Son père vampire est en colère, son père loup-garou est fou, et sa tapageuse mère est tout à la fois. Mais, le pire, c’est que Rue commence à comprendre ce qui se passe vraiment… ils ont peur.

~

Il faut pardonner nos péchés d’orgueil à nous autres immortels, mon enfant. Nous vieillissons tous tels des fromages, en devenant forts et goûteux, mais couverts de bonnes intentions moisies.

 

L’histoire

C’est une lecture que j’ai trouvée assez positive. Je n’ai pas été très futée sur ce coup, j’ai commencé cette série par le tome 2. Je pense que le tome 1 reste indispensable au confort de lecture. J’ai eu du mal à comprendre la finesse de l’écriture parce qu’il me manquait certains détails. Néanmoins je me suis beaucoup amusé à suivre Prudence, un personnage imprévisible qui se fait destituer de ses titres par la reine et reste une simple citoyenne, elle va alors s’occuper de son père, un loup-garou alpha en fin de règne et qui doit fuir en Égypte. J’ai beaucoup aimé l’univers de ce roman, un mélange entre fantastique et gourmandise. C’est un roman qui déstructure nos protocoles pour les retransformer en protocole de la crème anglaise. J’ai trouvé cela assez originale ! C’est un univers tellement typé qu’on s’attache autant à la narration que le style. Elle a le mérite d’être découverte.

 

Les personnages

Les personnages restent très identifiables, je l’avoue il y a beaucoup de personnage entre les trois parents, les amis, les personnages principaux, les majordomes il y a de quoi s’embrouiller. On se souvient très bien de Prudence et de Quesnel. Prudence évolue au fil du livre mais reste intrépide et naïve et on s’attache facilement à elle alors qu’on se méfie de Quesnel à cause de ses actes qui nous rendent suspicieux.

 

L’amour n’a pas d’âge

Prudence et Quesnel entretiennent une histoire d’amour atypique. Prudence a 10 ans de moins que Quesnel ceux qui n’est pas au goût de ses parents. Je trouve que cette relation montre le monde actuel, aujourd’hui l’amour n’a pas de plan, de code, de règle. On tombe amoureux comme ça même s’il n’a pas le même âge, la même couleur de peau ou le genre. Je trouvais cela très intéressant parce que le fait que ses parents n’approuvent pas parce qu’il est plus âgé et de sûr-croix roturier. Même dans cet univers la société dicte nos actes ce qui prouve qu’on n’est pas aussi libre qu’on le pense.

 

Conclusion

Dans le fond c’est un bon livre, on reste plongé dedans, mieux vaut commencé par le tome 1 qui doit poser toutes les bases. L’auteur instaure un réel univers et on a envie de s’y plonger. Très belle lecture.

~

 

La pauvre, elle pensait vraiment qu'elle devait se comporter comme la société le voulait. Quelle horrible façon de vivre sa vie.

Harry Potter à l'école des sorciers, tome 1 _ J.K. Rowling

Harrypotter1

232 pages

4 eme de couverture :

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

****

J’ai faits un bon de 10 ans en arrière avec cette lecture. La nostalgie de cette époque magique. Avant d’avoir lu ce livre j’ai été plongé dans cet univers par le cinéma et j’étais déjà imprégné par les personnages. Maintenant que j’ai retrouvé cet univers, je suis encore plus heureuse de lire ce livre empli de magie et ses différentes sensations liées à cette époque. Je dois avouer que le livre est légèrement différent du film alors je n’ai pas été déçu des scènes manquantes au contraire j’étais plutôt en découverte de nouvelles scènes. Je n’arrive pas à choisir entre les deux je les trouve tous les deux géniaux. Il s’agit du premier tome donc l’arrivée de Harry à Poudlard. Les différentes intrigues s’enchaînent et on se laisse entraîner dans les différentes scènes. On n'a pas l’impression que c'est un livre jeunesse parce qu’on retrouve notre âme d’enfant.

Les personnages sont très emblématique tout le monde les connaît, de près comme de loin. On s’identifie aux personnages ce qui donne une autre dimension à cette histoire. Il y a des personnages qu’on adore retrouvé et d’autres qu’on aime détester comme Malfoy qui apporte cette petite touche qui nous attache à ce personnage. La narration est très accrocheuse, on a envie d’être les personnages, de vivre leurs aventures, de tout simplement faire partie de cet univers et c’est la possibilité qu’offre J.K.Rowling.

En clair : C’est un fantastique et je comprends toute cet engouement pour cette saga. Je le conseille vraiment à tout le monde et pour celle qui n’a pas encore sauté le pas je vous le conseille fortement !

Eragon - Christopher Paolini

Eragon 1

679 Pages

 

Résumé :  

Eragon mène une vie simple, jusqu'au jour où il ramasse dans la forêt une étrange pierre bleue. Le garçon découvre qu'il s'agit d'un oeuf et assiste bientôt à la naissance...d'un dragon! En décidant de l'élever, il devient Dragonnier, héritier d'une caste d'élite que le terrible roi Galbatorix veut éliminer. Eragon n'a que seize ans, mais le destin du royaume de l'Alagaesia est entre ses mains.

 

* - * - * - * -  * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - *

 

J’ai adoré le périple et les diverses rencontres qu’Eragon à fait tout au long de son voyage ainsi que les milliers de détails que l’auteur a mis pour décrire les lieux, cela nous permet de s’imaginer à l’intérieur du livre avec les personnages.

L’apprentissage que Brom lui procure est intense et on peut reconnaitre dans ce personnage l’amour d’un "grand-père" qui souhaite le meilleur pour son petit-fils. C’est un personnage fort qui dispose de ressources qui permettent à Eragon d’évoluer et de comprendre mieux Saphira et ainsi ne faire qu’un avec elle. Grâce à lui, la magie et les dragons n’ont presque plus de secret pour le jeune garçon. Les différents combats avec les Ra’zacs sont inattendus et ses diverses rencontres lui ont permis d’aller toujours plus loin dans sa quête, jusqu’à atteindre le but qu’il s’était fixé.

J’ai beaucoup apprécié l’imagination de l’ancien langage qui permet à Eragon d’utiliser la magie, c’est pourtant connu, mais toujours aussi intéressant à lire et à comprendre ; il est assez extraordinaire car quand on connaît le mot qui désigne une chose, on maîtrise la chose ; de plus, dans ce langage, il est impossible de mentir. J’ai vraiment savouré chaque mot de la lecture car ils faisaient durer le suspense de l’épopée de ce jeune garçon qui du jour au lendemain se voit embarquer dans une aventure. Il faut en lire toujours plus pour en savoir toujours plus et en comprendre le tout.

Arta gülai un ilian tauthr ono un atra ono waίse skölir frά raurthr

Que la chance et la joie t’accompagne et te protègent de la mauvaise fortune !

 

C’est un livre en général que j’ai aimé, malgré quelques petits moments monotones, l’action est au rendez-vous à chaque bataille, et à chaque nouveau lieu visité. L’intrigue met du temps à se mettre en place mais une fois qu’elle se dévoile, le livre devient un régal.

La fin du livre donne vraiment l’eau à la bouche pour dévorer le prochain.

 

 " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # " # "

 

« Je combattrai quand il le faudra ; je me révélerai quand l'occasion se présentera ; je me lamenterai quand l'heure sera à la tristesse ; et je mourrai quand mon temps sera venu. Mais jamais je ne laisserai personne se servir de moi contre ma volonté. » Eragon - Tome 1

Anne Robillard - Les Chevaliers d'Émeraude tome 6

Le chevalier d emeraude tome6

401 pages 


4 eme de couverture : 

Après des siècles de paix, les armées de l'Empereur Noir Amecareth envahissent les royaumes du continent d'Enkidiev. Les Chevaliers d'Emeraude doivent alors protéger Kira, la princesse magique liée à la prophétie et qui peut sauver le monde. Grâce à Kira, le Chevalier Wellan découvre le journal du renégat et y apprend le sort qui sera réservé à ses soldats si l'Empereur Noir Décide d'adopter la même stratégie militaire que jadis. Effrayé, il tente de convaincre le Magicien de Cristal d'augmenter ses pouvoirs magiques. Pendant ce temps, le sorcier Asbeth envoie un nouvel ennemi à l'attaque d'Enkiediev. Tandis que les Chevaliers se portent au secours des habitants de la côte, Wellan a l'occasion de régler définitivement ses comptes avec le Roi des Elfes, et reçoit des dieux un présent inestimable... mais il ne se doute pas que l'ennemi est beaucoup plus proche qu'il ne le pense.

****

Ce livre est dans la continuité des tomes précédents. On entre à nouveau dans leur univers qui change légèrement, se durcit, se creuse. Ce tome si est plus axé sur le grand chef et légèrement sur Kira et les autres. Le grand chef ne peut plus avoir d’enfant, ce qui va être un élément pivot dans cette histoire de plus Kira doit continuer à combattre son père. Dans l’ensemble ce livre n’est pas bien méchant, il divertit beaucoup.

Les personnages restent fidèles à eux-mêmes. Les émotions différentes se succèdent. On se laisse entraîner dans ce monde un peu féerique et protecteur. Il reste un livre jeunesse, facile à lire mais qui délivre un message fort. Les liens que ce soit familial ou amical sont plus fort que tout. L’auteur reste dans une constante. Il donne envie de lire et c’est un très bon point, il ne perd pas de sa passion. Son style d’écriture reste toujours aussi entraînant, l’histoire se resserre enfin.

En clair : ce livre reste très bien écrit, simple à lire. On a envie de l’emmener partout, de le dévorer en moins de temps qu’il n’en faut. Je conseille fortement cette saga aux jeunes parce qu’elle a vraiment tout pour plaire. Vous n’avez plus d’excuses ! Foncez !

 

Hervé Gagnon - Le talisman de Nergal integrale 1

Talisman de nergal tome1

 

280 pages 


4 eme de couverture

VIe siècle avant notre ère. Dans les rues de Babylone, Manaïl, un jeune mendiant, tente de subsister. Recueilli par un mage, il découvre contre toute attente qu'il a été désigné comme l'Elu par la déesse Ishtar. Et la mission qu'elle lui confie est terrible : il devra traverser les différentes périodes de l'Histoire pour rassembler les cinq fragments du Talisman de Nergal, puis le détruire. Le temps presse, car le puissant guerrier Pylus s'est joint à l'armée du roi de Perse qui s'apprête à envahir la ville. Désirant posséder les immenses pouvoirs du Talisman, il veut à tout prix s'emparer des fragments... et tuer l'Elu. 

 

 ****

Tome 1

Je trouve que pour une histoire '' Égyptienne'' c'est une belle découverte. Il s'agit de Manaïl, un garçon poisson, qui devient orphelin et mendiant à cause de sa difformité. Il va comprendre à l'aide d'un mage qu'il est ''élu'' et doit sauver le monde du moins Babylone dans ce tome-ci. J’étais un peu réticente à l’idée de lire ce livre parce qu’il parle de l’Égypte antique, et cela ne m’intéresse pas du tout. En revanche cela ne veut pas dire que je suis complètement fermé à cet univers. En commençant à le lire, je me suis rendu compte que ‘’ l’Egypte ‘’ que je pensais très présente n’était qu’un décore, et il est devenu très intéressant. L’histoire en soi suit un schéma assez simple mais l’idée est assez original.

Je pensais que j’allais m’ennuyer mais pas du tout. J’ai beaucoup aimé les différents personnages, notamment l’histoire avec le mage. On est assez compatissant envers Manail. On le suit dans ces différentes étapes, comment il est passé de pauvre, apprentis et qui finisse par s’assumer en tant qu’Elu. Ce premier tome est plutôt une grande préface à cette prophétie qui s’annonce pour les autres tomes. Je ne trouve pas ça inutile au contraire, l’auteur installe doucement l’histoire et les différents personnages. L’écriture est très sympa mais peut-être parfois difficile pour ceux qui ne lisent pas souvent à cause des différents points de vue des personnages et parfois s’enchaîne dans le même chapitre. Il faut rester concentré. 

En clair : je ne me suis pas ennuyé, il n’était pas trop long ni trop court. Je trouve que c’est une saga pour l'enfant parce qu’elle apporte un peu d’espoir et c’est ce qui compte. Bonnes lectures à vous

 

Tome 2 :

Je n’étais pas super emballer pour lire ce tome mais au final il est plutôt intéressant. Comme quoi tout le monde peut se tromper Dans ce tome il s’agit de Manail qui entre dans une sorte de Secte, il est receuillit par des frères pour sa quête première : Jerusalem. Je trouve que rendre ce livre un peu plus doux serait une insulte à cette Saga. Le fait qu’il jongle entre les époques est une très bonne idée parce que l’on peut imaginer facilement cette période avec la description.

Le personnage principal reste fidèle à lui-même. Dans cette histoire nous avons vraiment un point de vue omniscient à chaque chapitre ou quand il faut en savoir plus. C’est plutôt sympa nous connaissons tout sans trop en savoir. C’est là le mystère de la chose. On s’attend à une fin comme celle-là mais jusqu’à la fin l’auteur laisse planer le suspense. Ça nous donne envie d’en savoir plus. On s’éprend de Manail qui n’a déjà pas de chance. Il nous apprend à ne pas se fier à n’importe qui mais seulement à soi -même. Dans certains cas c’est ce qu’il y a de mieux.

En clair : Cette histoire a un réel potentiel et il atteint un très grand objectif : nous faire voyager. C’est une belle découverte.

Kerstin Gier - Rouge Rubis

Rouge rubis

327 pages 


4 eme de couverture : 

Elle est le Rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret est révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.
Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d'abord elle n'en voit qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, c'est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds..
Mais lorsqu'elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s'avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions.
De quoi sortir du train-train quotidien.. 

**** 

Je trouve que ce livre est assez plaisant, Cette Saga suit beaucoup ses prédécesseurs comme Twilight , Vampires Diaries ou bien le cercle secret. Il s'agit de Gwendoline qui découvre qu'elle porte le gène du voyage et non sa cousine qui elle a été formé depuis la naissance tout la désigné, elle rencontre alors Gédéon et va reprendre la quête d'origine. Ce livre est une sorte de préface à cette Saga, il installe tranquillement l'histoire. On n'est pas laissé pour compte à entré dans le feu de l'action directement. L'univers est assez enchanteur et on s'y prête facilement.

Cette histoire est très proche de nous parce que Gwendoline vient de notre époque, elle a notre mentalité, on s'identifie alors très facilement à Gwendoline même à Gédéon qui une fois comprise est plutôt sympa même voire amoureux de Gwendoline. L'humour est très bien représenté, j'ai beaucoup ri. On sent quand même un travail de recherche sur les différentes époques, alors on se laisse aller et on profite de ce mini-cours d'histoire. Dans l'ensemble sa famille est très attachante à part sa tante qui a du mal à accepter que sa fille qui a toutes les attentions finisse au dernier plan du jour au lendemain.

En clair : ce livre est génial, peut-être deviendra-t-elle l'une de mes sagas préférées qui sait. Il n'est pas du tout imposant et on a envie de l'emmener partout, il se dévore ou se déguste par tous les temps. Bonne lecture à vous.

 

Anne Robillard - Les Chevaliers d'Émeraude tome 5

Le chevalier d emeraude tome5

401 pages 
 
 
4 eme de couverture :
Après des siècles de paix, les armées de l'Empereur Noir Amecareth envahissent les royaumes du continent d'Enkidiev. Les Chevaliers d'Emeraude doivent alors protéger Kira, la princesse magique liée à la prophétie et qui peut sauver le monde. Grâce à Kira, le Chevalier Wellan découvre le journal du renégat et y apprend le sort qui sera réservé à ses soldats si l'Empereur Noir Décide d'adopter la même stratégie militaire que jadis. Effrayé, il tente de convaincre le Magicien de Cristal d'augmenter ses pouvoirs magiques. Pendant ce temps, le sorcier Asbeth envoie un nouvel ennemi à l'attaque d'Enkiediev. Tandis que les Chevaliers se portent au secours des habitants de la côte, Wellan a l'occasion de régler définitivement ses comptes avec le Roi des Elfes, et reçoit des dieux un présent inestimable... mais il ne se doute pas que l'ennemi est beaucoup plus proche qu'il ne le pense.
****
On entre à nouveau dans leur monde de chevalier, j'ai été très contente d'ailleurs. Je commence doucement à comprendre pourquoi l'auteur préfère raconter dans un épilogue des '' scène'' de l'empereur noir. C'est un peu un sorte d'explication qui va structurer le tome et on comprend facilement le reste du tome. L'histoire est un peu plus intéressante que les précédant tomes, et pour la première fois les chevaliers se séparent, pour plus d’efficacité. Je trouve que ce roman est bien construit, il y a une bonne dose d'action et de rebondissement. L'auteur à mis beaucoup de cœur dans la réalisation de ce tome. Pour une lecture jeunesse, elle touche aussi les plus âgés et c'est une force. Bon je n'ai pas été très emballé pour continuer ce roman mais je n'ai pas été déçue pour autant. Pour un 5 ème tomes o sent une réel envie, l'action monte crescendo.
Les personnages dont égale à eux même, ce livre reste quand même moins bisounours que les autres tomes. La guerre et la menace plane sur les chevaliers il n'y a pas de place pour la gentillesse et les bonté, il faut réfléchir et agir vite. Du point de vue de la narration et de l'écriture, elle ne baisse pas en qualité, au contraire cela monte crescendo. C'est un lecture très agréable simple à lire et très détente si l'on veut s'évader.
En clair : Il s'agit d'une très bonne Saga qui ne désemplie pas d'un fil. C'est une Saga qui est a tenté pour les plus jeunes comme les moins jeunes elle s'adapte parfaitement aux différents âges. Bonne lecture à vous.

Anne Robillard - Les Chevaliers d'Émeraude tome 4

Les chevaliers d emeraude tome 4

418 pages 

 

4 ème de couverture :

Âgée de 19 ans, Kira devient enfin Chevalier et épouse Sage d’Émeraude, ignorant qu’il est possédé par l’esprit du renégat Onyx. Lorsque ce dernier se décide à se venger d’Abnar, les Chevaliers d’Émeraude doivent déployer toute leur force pour l’empêcher de détruire leur allié immortel.
Redevenu lui-même, Sage est confronté à une vie dont il n’a aucun souvenir. Soumis à nouveau aux épreuves magiques d’Élund, le jeune guerrier réussira-t-il à conserver son titre ? Tandis que les célébrations organisées en l’honneur de Parandar, le chef des dieux, battent leur plein, un homme agonisant arrive dans la grande cour du Château d’Émeraude et annonce aux Chevaliers que des créatures inconnues déciment la côte. N’écoutant que leur cœur, les valeureux soldats se précipitent au secours des villages éprouvés. Quel piège Amecareth leur a-t-il encore tendu ? 

 

****

 

Dans ce tome on est enfin entré dans l’univers de Kira.

On sent toujours l’auteure aussi passionnée par son sujet sur les chevaliers. On suit un schéma qui est caractéristique de cette Saga, ce qui reste sympa c'est que bien que le livre soir fantastique, sur les chevaliers, il ne tombe pas dans le cliché.

Le livre est consacré à Kira qui a maintenant 19 ans et je dois dire que cela faisait longtemps que j'attendais d'en apprendre plus sur la vie de cette petite Sholienne, de son coup de foudre avec Sage. Sa vie de femme. Je me suis vraiment bien amusé à lire ce livre comparé aux autres tomes qui étaient souvent racontés par des hommes, le fait qu'ici il soit entièrement consacré à Kira était vraiment un plaisir. Je trouve que l'auteur a bien choisi cet age pour raconter le point de vue de Kira parce qu'elle est assez mûre pour comprendre certaines choses sans trop non plus et c'est cette part de '' mystère ''qui donne du sens au livre et le rend attractif. Bien sûr l'écriture reste toujours aussi accrocheuse.

En clair : Je ne vais pas m'étendre sur le sujet mais ce livre est génial, il y a les bonnes doses d'action, d'humour et d'amour pour que ce livre ne soit pas tiré par les cheveux ou bien nian nian voire même lourd. Je pense que la Saga s'améliore de tome en tome, l'action se précise de plus en plus. Cette Saga est peut-être jeunesse mais elle a tout pour plaire. Je vous le recommande. Bonne lecture à vous.


 

Eli Anderson - Oscar Pill Le secret des ténebres

Oscar pill tome 3

607 pages 


4 ème de couverture: 

Oscar a quatorze ans, et pour la première fois, il est fou amoureux.
L’élue de son coeur n’est autre que la belle Tilla… trop occupée à charmer les autres garçons pour prêter attention à Oscar. Mais les Pathologus, ses ennemis jurés, recommencent à faire régner la terreur, et vont arracher le jeune Médicus à ses soucis de coeur. Il doit conquérir son troisième Trophée, dans l’univers mystérieux d’Embrye ! Et M Brave, le grand Maître des Médicus, confie à Oscar une mission secrète qui va l’emmener à Paris.
Au sommet de la tour Eiffel ou la nuit au Louvre, Oscar n’aura pas trop de ses dons extraordinaires pour réussir… Entre aventures et complots, faux alliés et vrais ennemis, Oscar va lever un voile supplémentaire sur la disparition de son père, et sur son propre destin. 

 

****

 

Lire cette Saga nous permet de découvrir ou de redécouvrir le corps humain d’une manière différente mais très intéressante.

On a connu un oscar qui n'avait que son idéologie paternelle. Dans ce tome, Oscar a grandi, compris certaines choses, pour sauver le monde il doit apprendre à former une d’équipe même avec ceux qu’ils n’aiment pas en restant fidèle à lui-même.

Les chapitres sont toujours aussi longs mais cela ne se voit pas réellement. Je trouve ce tome mieux que les deux précédents parce qu’on découvre un Oscar grandit. L’action suit son cour et elle est toujours aussi présente. L’humour aussi.

En clair : cette Saga fait doucement son chemin et ‘fidélise’ le lecteur. Je suis conquise par cette histoire douce, attachante mais qui reste bourrée d’action et d’humour. Laissez-vous tenter ! Bonne lecture à vous.

Chris Bunch - Dragon Master 1

Dragon master

423 pages


4 eme de couverture : 

La région située entre les royaumes instables de Deraine, Sagène et Roche est gouverné à la pointe de l'épée par des hors-la-loi. Mais pour Hal Kailas, le seul pouvoir authentique est celui des dragons. Enfant, son rêve était d'apprendre à voler sur le dos d'un dragon. La guerre va réaliser son rêve.
Pour la première fois, les redoutables dragons sauvages sont devenus des armes vivantes, chevauchés par des hommes audacieux à l'ambition féroce.
Et le plus grand de tous ces dragonniers n'est autre que Hal Kailas.

 

****

Comment faire quand un livre à du mal à décoller ?

Il s'agit de Hal Kailas, un jeune homme sans vrai but et qui par la force des choses va quitté son chez lui pour une aventure et avec une chance démesuré va sauver le pays.

Je dois dire que je me suis royalement ennuyer, l'histoire à vraiment du mal a décoller pour moi. Peut-être parce que ce livre est basé sur les dragons et que ce n'est vraiment pas mon genre de prédilection ? Sûrement. Tout était basé sur les Dragons '' Logique'' mais ça m'a quand même un peu changé mon impression sur les Dragons, pas au point de lire que ça, c'est déjà pas mal. Bien que l'histoire soit bien dans le fond, elle s'adresse à un publique d'homme et ça ferme un peu les horizons.

L'histoire est assez centré sur Hal malgré le camp et tout ces personnages. Je n'ai pas trop apprécié le personnage principale j'ai plus préféré les personnage secondaire qui apporté un autre souffle plutôt agréable. Surtout Saslic qui a appris à Hal ce qu'est l'amour. Je trouve que leurs relations était très bien. J'ai beaucoup aimé parce que d'un côté ce n'est pas possible et d'un autre il faut s'apprivoiser sans que ça se sache. Je pense que c'est la meilleur partie du livre, le relation de Hal et Saslic.

Point de vue de l'écriture je l'ai trouvé plate, sans humour il manqué cette petite touche qui fait le petit plus que je n'ai pas trouvé dans ce premier tome. De plus l'écriture est assez compliqué si on est pas concentrée l'histoire nous passe sous le nez et c'est dommage. De plus les chapitres sont beaucoup trop espacé et ça a tendance à nous décourager.

En clair : je ne sais pas si je lirais la suite qui est dans ma bibliothèque, je lui laisserai peut-être une seconde chance pendant les vacances d'été, le soleil adoucit les rancœurs. J'ai eu du mal a m'y plongé j'avais hâte qu'il se termine. Mais si vous êtes passionné par la guerre alors foncé ce livre est accès dessus. Bonne lecture à vous.

Eli Anderson - Oscar Pill La révélation des médicus

Ascar pill tome 1

571 pages 

 

4 ème de couverture : 

Je m'appelle Oscar Pill et je ne suis pas un garçon comme les autres. Je suis un Médicus : j'ai le pouvoir extraordinaire de voyager dans n'importe quel corps vivant. Comme mon père, qui fut autrefois un célèbre Médicus avant de disparaître. Aujourd'hui, l'humanité entière est à nouveau menacée : Skarsdale, le sombre Prince des Pathologus, s'est échappé de sa prison. Et moi, j'ai été choisi pour l'affronter. Il me faut braver tous les dangers et rapporter un Trophée d'un endroit où je ne suis jamais allé. Un univers mystérieux qui se trouve... dans le corps humain. 

 

****

 

    Un livre Jeunesse qui n'a pas finit de surprendre...   
 Pour être honnête en voyant ces livres je me suis dit ''oh non encore du jeunesse''. Certes mais du bon Jeunesse ! Au début je n’étais pas du tout décidée à le lire mais j’ai finis par le mettre dans ma PAL et je l’ai très vite finit.  

    Il s’agit d’Oscar qui a perdu son père et qu’au fil du livre sera bercé par cette image glorieuse qu’il a de son père. Il tente de faire pareil que lui mais tout le monde est réticent sauf sa tutrice qui croit en lui. Je trouve cette histoire très touchante parce qu’Oscar n’est pas très âgé et il est déjà amener à des quêtes dangereuse. C'est la qu'il rencontre ses deux meilleur amis, valentine et Lawrence. On s’attache forcement à lui. Des fois j’aimerai même vivre son aventure.  

Dans ce premier tome, les chapitres sont très long mais ce qui pallie bien c’est l’écriture très fluide du livre alors on ne voit pas les chapitres passé.D'autant plus que l’action est toujours là au bon moment pour ne pas nous faire décrocher. De plus l’humour et la magie cohabitent très bien ce qui rend la lecture facile et addictive.  

    En claire pour les amoureux de jeunesse, d’humour, de magie et surtout d’aventure je vous le conseil il est géniale, simple et attachant. J’ai hâte de lire la suite pour vous faire part de mon avis. Bonne lecture à vous.  

×