Blog

  • Fournaise - Adam Baker

    Fournaise

    480 pages

     

    Irak, 2005. Le voyage à travers le désert de sept hommes à la recherche de l’or de Saddam. Ils forment un groupe improbable de mercenaires estropiés, tueurs et voleurs, vétérans d’une douzaine de guerres différentes. Chacun d’eux n’a qu’une envie : marquer un dernier point avant que la chance ne les abandonne. Ils se retrouvent bientôt livrés à eux-mêmes dans d’anciennes ruines, pris dans une lutte désespérée pour sauver leur vie, affrontant cupidité, trahison et une armée qui ne restera pas morte.

     

    *_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*

     

     

    Une histoire différente

     

    Nous avons quitté la plateforme pétrolière du tome 1 pour revenir quelques années auparavant dans le désert Irakien, là où tout a commencé. Nous en apprenons plus sur l’origine du virus, sa création et sa propagation. Ce tome 2 nous dévoile tout sur les questions que nous nous posions en lisant le premier volet de la saga.

    L’histoire se passe dans un pays en guerre avec des personnages qui ont chacun un lourd vécu et qui se raccrochent tous à l’argent pour effectuer leur dernier coup dans l’espoir de devenir riche et de pouvoir profiter de cet argent pour passer une retraite tranquille loin de tout. Certains personnages comme les filles, Amanda et Lucy sont attachantes, combattantes et nous donnent confiance, tandis que de l’autre côté l’auteur nous fait voir les personnages masculins plus méprisants, empli de trahison et avide de pouvoir, de gloire et d’argent. Le côté non isolé du contexte, le fait qu’il y ait la guerre dans le pays, des histoires de profit par les services secrets et cette affaire dissimulée au grand public ne m’ont pas convaincu.

     

    Un démarage délicat

     

    J’ai trouvé ce deuxième tome plus lent à démarrer avec moins d’action et beaucoup plus de détails autour du virus et de son apparition. J’ai donc trouvé le livre moins prenant et moins entrainent que « Rempart ». J’ai aimé en apprendre plus sur l’origine du virus qui a touché la terre entière dans le premier tome mais je pense qu’autant de détails n’étaient pas aussi nécessaire.

    Du fait de ma difficulté à être rentrée dans l’histoire je suis sur la réserve pour le tome 3 que je ne possède pas encore mais que du coup j’hésite à acheter et à lire. Le côté non isolé de l’histoire et le coté hostile du pays à cette époque ne m’ont pas convaincu.

     

    Un avis mitigé 

     

    Je suis néanmoins arrivée au bout de se romain pré-apocalyptique et fût très étonnée de la toute dernière fin car elle fait vraiment le lien avec le tome 1. Je trouve juste dommage que « Fournaise » ne fût pas le premier tome car cela aurait été plus logique dans le déroulement mais j’avoue qu’en commençant par celui-là je n’aurais certainement pas lu le suivant... 

    Je possède donc pour l’instant un avis mitigé sur cette trilogie post-apocalyptique / horreur car j’ai beaucoup aimé le premier tome et beaucoup moins le deuxième. En espérant que je ne regrette pas l’histoire du tome 3 si un jour je venais à la lire.

  • Tamara Balliana_Love in Provence

    Loveinprovence

    320 pages 

    4 eme de couverture :Cassie est Américaine et travaille pour le groupe hôtelier Richmond. Son rêve ultime ? Diriger un jour un hôtel. Alors, quand ses patrons l’envoient en France pour une dernière mission avant de lui confier un établissement, elle saute dans le premier avion pour Marseille. 
    Cassie a grandi à Chicago, beaucoup voyagé, mais lorsqu’elle se retrouve dans le Lubéron, au cœur de la Provence des cartes postales, l’expérience est très différente de ce à quoi elle s’attendait !
    Elle va y faire de nombreuses rencontres à commencer par Olivia sa collègue de travail et sa grande famille : du cousin Vincent le grincheux, à la mignonne petite Rose. Sans oublier Damien le sexy directeur de la Bastide Richmond, Christelle la réceptionniste acariâtre, le Mistral et la gastronomie à la Française. 
    Le plan de carrière bien huilé de Cassie restera-t-il intact suite à ses aventures lubéronnaises, mais surtout face à l’amour ?

    ~

    L’auteure

    C’est un livre que j’avais en service presse depuis un moment. Il m’a été conseillé par mon amie Christelle et c’est là que je me suis dit pourquoi pas. Rien qu’en regardant la couverte on a les odeurs du sud et je trouvais cela déjà géniale. L’écriture de l’auteure est douce. On se laisse entraîner par cette américaine et en avant la musique. Tamara Ballina n’est pas à son coup d’essai et cela se sent fortement.

    L’histoire

    C’est une petite romance simple, prévisible mais que j’ai dévorée ! Elle a un charme fou. Donc on rencontre Cassie, transféré dans un hôtel en Provence afin d’améliorer ce dernier. Elle va rencontrer sa future colocataire, Olivia, et c’est là que les choses se compliquent. C’est une histoire tellement mignonne qu’on profite de ce moment privilégié que l’auteure nous offre. On sait dès le début qui sera avec elle à la fin parce que c’est évident et pourtant je ne me suis pas attendu à cette fin, j’aurais aimé plus ! L’auteure nous montre, inconsciemment, que tôt ou tard on doit saisir sa chance. De plus il vaut mieux rater l’amour de sa vie plutôt que de l’avoir connue et ne pas l’avoir gardé.

    Les personnages

    J’ai trouvé ses personnages tellement attendrissants. J’ai beaucoup aimé la relation de Cassie et Vincent, qui ne rêverait pas d’une relation comme ça ? Cassie c’est un peu le style à se dire comme je vais partir, je ne vais pas m’attacher. Hors c’est faux ! Elle est tombée amoureuse de Vincent mais surtout de la petite Rose. Tous ces personnages apportent leurs petites touches pour que l’histoire nous reste dans la tête et qu’on adore. Je pense que Tamara a trouvé la recette gagnante pour son livre.

    Conclusion

    C’est certes une histoire à l’eau de rose mais qu’est-ce qu’elle nous fait du bien ! Elle nous remonte le moral et on n'a pas envie de les lâcher, on a envie de les garder avec nous dans notre vie. On passe un très bon moment en bonne compagnie. On voyage mais en restant chez soi que du bonheur !

     

  • Mila Gray_Come back to me

    Comebacktome

    479 pages 

    4 eme de couverture : Lors de sa permission, Kit ne pense qu’à une chose : Jessa, la sœur de son meilleur ami, à laquelle il a juré de ne pas toucher. Succombant à la tentation, ils vivent une liaison intense, le temps d’une permission. Quand le marine part au combat, Jessa compte les jours jusqu’à son retour, mais une terrible épreuve les attend.

    ~

    L’auteure

    On a beaucoup entendu parler de cette auteure. J’avais besoin d’une petite romance sans prise de tête. C’est une auteure qui remplit cette fonction à merveille. Il s’agit de son second roman et je trouve qu’il est très bien écrit. Cette auteure a un vrai talent.

    L’histoire

    Alors malgré l’énorme pause que j’ai infligé à ce roman pendant presque un mois, j’ai beaucoup aimé. L'histoire est jeune, fraiche et romantique. Certes c’est un roman facile mais tellement bien agencé qu’on ne fait pas attention, on vit cette histoire. Il s’agit de Jemma et Kit qui finissent par sortir ensemble. Ce n'est pas l'avis du père de Jemma qui est contre cette relation. Kit et le frère de jemma sont en permission car ils sont militaires, c’est là que l’histoire commence. J’ai beaucoup aimé le côté Marin’s parce que je n’en lis pas souvent. C’était vraiment agréable. On a d’autres aspectes dans le livre qui sont évoqués comme le fait de changé mentalement ou bien de choisir une solution de replie. Ce sont des sujets assez récurants et actuels. Cela ne dérange pas de les retrouver dans ce roman.

    Les personnages

    Les personnages sont tellement attachants, on suit leur idylle avec beaucoup de plaisir, leur rupture aussi. Mais nous avons aussi en parallèle l’histoire de leurs parents et on comprend pourquoi le père est comme ça. Certes on s’en doute quand même beaucoup mais le fait de vraiment le savoir, au bon moment était très cohérent. Puis il y a les échanges de mails et là c’est le drame. J’ai été tellement attendrie que j’avais envie que ça se finisse bien.

    Conclusion

    C’est une très bonne lecture, on s’attache, on passe par différentes émotions mais on passe un très bon moment on est touché par leur histoire. C’est tout mignon, tout beau. On se change les idées et c’est tout ce qu’il faut.

  • Catherine Girard-Audet- La vie compliquée de Léa Oliver

    Laviecompliqueedeleaoliver

    318 pages 

     

    4 eme de couverture :L'existence de Léa Olivier est chamboulée lorsque ses parents lui annoncent qu'elle devra quitter son village natal pour s'installer avec eux et son grand frère Félix à Montréal. Grâce aux clavardages et aux courriels échangés avec sa best Marilou, son chum Thomas et ses "nouveaux amis", Léa nous raconte les hauts et les bas de son adaptation dans la grande métropole : un frère trop beau et trop populaire, des notes d'anglais plutôt médiocres, une relation à distance houleuse, une gang de nunuches qui lui causent des ennuis...Bref, La vie compliquée de Léa Olivier!
     

    L'auteure

    Grâce à ce service presse j'ai pu découvrir cette auteure que je voyais quasiment partout. Il s'agit d'un roman jeunesse 9/13 ans. Catherine Girard-Audet a une écriture assez enfantine qu'on suit avec beaucoup de plaisir. '' La vie compliquée de Lea Olivier'' n'est pas sa première saga il y a d'autre comme '' L'envers des contes de fée '' qui sont publiés en broché mais aussi en bd, ainsi que ''mini-maude '' et d'autres one shots. C'est une série qu'on pourrait facilement conseiller.

    L'histoire

    C'est une bonne petite romance qui nous divertit. J'ai été même surprise de m’intéresse à ce genre de lecture, mais comme on dit on a un début à tout. Je trouve que même si l'on à dépassé l'age pour ce roman, l'auteur sait comment  toucher notre enfance pour nous faire apprécier son récit. Cette histoire m'a beaucoup rappelé mes propres souvenirs et c'était vraiment sympa. On rencontre Léa qui mène une vie normale, un copain, une meilleure amie puis ses parents décident suite à une mutation du père de partir pour Montréal,sauf que Lea n'était pas de cet avis. Dans le fond ce n'est pas une histoire révolutionnaire mais cela se lit très facilement et comment dire c'est l'essentiel. J'ai beaucoup aimé ce petit livre. Certes cela reste un roman jeunesse mais pourtant on reste accroché et on continue cette histoire avec envie.

    Les personnages

    Cette petite qui est finalement séparée de son copain, comprend qu'elle ne peut pas lui faire confiance et au final c'est réciproque, Thomas ne crée pas le climat de confiance qu'elle voudrait. Lea vit par procuration la vie de Thomas à cause de la distance. C'est très bien représenté parce que je me suis sentis avoir à nouveau 13 ans, à me compliquer la vie pour un rien, à me mettre dans des états pour un garçon ect. Il n'y a pas réellement d'évolution pour le personnage de Léa même quand elle s'est retrouvée toute seule, pourtant la fin laisse présager que le tome 2 aura des changements, je demande à voir.

    Conclusion

    C'est une très belle lecture, on passe un très bon moment de détente, sans prise de tête. Pour les adultes/enfants, on peut avoirs des souvenirs qui remontent à la surface et je le conseille au préadolescent parce que c'est dans l'air du temps. Je lirais la suite avec plaisir .

  • Just one touch - Maya Banks

    Just one touch

    337 pages

    Résumé : Prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas – une femme faible, timide, docile – ou fuir, tout simplement : voilà les moyens que Jenna a perfectionnés pour échapper aux monstres qui ont fait de son enfance un enfer. Alors aujourd’hui elle n’a plus qu’un objectif : vivre libre. Elle avait d’ailleurs de bonnes chances d’y arriver, jusqu’à ce qu’elle rencontre Isaac. Pour une raison qui échappe encore à Jenna, Isaac semble avoir un besoin impérieux de faire tomber ses défenses. Et, même si cela la terrifie, elle doute de pouvoir y faire quoi que ce soit. Car, quand elle s’est approchée d’Isaac pour la première fois, quelque chose s’est passé. Il a suffi d’un geste, pour que tout – ses plans, ses sentiments et ses désirs – soit bouleversé…

     

    * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - *

     

    Encore une fois Maya Banks a écrit un livre merveilleux ! Une histoire à la fois dure et incroyable avec une petite touche de romance érotique dans laquelle les femmes ont un caractère fort. On le voit à travers Jenna, Ramie, Gracie et Ari, les quatres personnges principaux féminin qui ont chacune un passé assez rude et qui malgré cela ont relevé la tête et ont avancé sur le chemin de la vie ; même si parfois cela est encore assez dur.

     

    L’histoire commence avec un scénario assez dur dans lequel nous apprenons à connaitre Jenna, une jeune femme qui vit depuis plus de 20 ans une vie qu'elle n'a pas choisi mais que le destin lui à imposé.. vous comprendrez que ce n'est pas une vie normal tel que celles que nous vivons vous et moi. L'histoire est centré sur cette vie difficile et les émotions qui traverse cette jeune femme au fur et à mesure qu'elle découvre notre univer, le réel, la vraie vie.  L’histoire n’est donc pas que centrée sur une romance érotique, heureusement, grâce à cela, les pages s’avalent de plus en plus rapidement et l'on ne peut s'empêcher de vouloir en savoir plus sur elle et sur la société qui la protège désormais.

     

    J’ai énormément aimé le côté atypique que Banks apporte toujours à ses histoires, dans ce roman c'est le côté famille du groupe de l’entreprise SSD dont Isaac, les filles et leurs maris font partis. Cela apporte un vrai plus à l'histoir car cela prouve que l'on peut se créer sa propre famille si l'on trouve les bonnes personnes pour s'entourer. J’ai un peu moins apprécier la façon dont Isaac était possessif envers Jenna, surtout après ce qu’elle a vécu, j'ai trouvé ça déplacé voire un peu brute et dur pour quelqu’un qui fut prisonnière de son propre destin durant toute sa vie.

     

    C’est un livre divertissant et enivrant qui permet de passer un bon moment en compagnie de cette « famille SSD ».  Une lecture parfois dure mais addictive et agréable. Un livre qui nous fait prendre conscience de la chance que l'on a de pouvoir décider de nos suivre nos décisions et faire nos propre choix sans être en constant danger. 

  • Nadia Lakhdari King_Éléonore

    Eleonore

    360 pages

    4 eme de couverture : Le quartier aisé d'Outremont à Montréal, où elle a grandi, Éléonore voit son petit monde se transformer. Alors que l'avenir auquel elle se croyait vouée disparaît, elle doit tout remettre en question et relever le défi de se tracer un nouveau destin. Entourée de ses grandes amies Allegra et Yasmina, qui poursuivent, elles aussi, leurs rêves de reconnaissance et de réussite, Éléonore tentera d atteindre les buts qu'elle s'est fixés dans sa carrière, mais surtout dans ses amours... Grâce à des personnages bien campés et réalistes, ce premier tome d'une saga passionnante nous entraîne dans un univers charmant et unique, où la vie des jeunes filles de bonne famille dévoile tous ses secrets.

    L’auteure 

    Je ne  connaissais pas du tout cette auteure, mais la couverture me disait pourquoi pas. Nadia Lakhdari King est une auteure Québécoise, qui n'est pas à son premier roman. Elle a déjà écrit la saga '' Colocs'', '' La party d'Emily '', '' N'oublie pas mon petit soulier '' et d'autres one shot. Elle a une écriture très accessible et entrainante. Ce n'est pas une auteure qui se prend la tête et on le recent dans son histoire. On s'identifie facilement et on ne le lâche pas. 

    L’histoire

    Comme il s’agit d’un livre Québécois, cela se peut qu’on ai des difficultés de compréhension, ou bien avoir une certaine réticence à le commencer. Je peux comprendre mais une fois qu’on est lancé, c’est une belle histoire. C’est un récit qui à première vu part dans tous les sens mais si l’on se concentre bien, il garde un fil conducteur précis tissé en arrière-plan et qui nous pousse à lire ce livre. C’est plutôt pas mal cette idée de désordre littéraire, on n'aborde pas mal de sujets actuels, certes qui sont vus et revus mais il y a un petit quelque chose qui nous dit cette histoire est différente. J’ai dévoré ce livre, il est facile à lire une fois qu’on s’habitue à la structure et au vocabulaire Qu&bécois. Il y a aussi des sens cachés dans cette lecture, c’est très intéressant parce que l'on est pas là, seulement dans le but de lire et c’est plutôt sympa. On rencontre Eleonore dans son jeune âge, on découvre son célèbre père mais aussi sa mère infidèle, on va alors suivre Eleonore mais aussi ses amies dans leur jeunesse et l’âge adulte. C’est très divertissant.

    Les personnages

    Les personnages sont très divertissants, on apprend à les connaître à les aimer, on les suit avec attention. Je l’avoue, au début je ne trouvais pas la réaction d’Eleonore. On voit comment ils évoluent dans un monde qui s’effondre à cause des rumeurs. La prison le détournement de fonds, on voit tout les problèmes possibles face à ce monde qu’est la célébrité. J’ai beaucoup aimé l’interaction entre la mère et la fille autant adulte qu’enfant. On sent vraiment cette absence maternelle et d’un côté c’est aberrant face à une dame qui n’a pas d’emploie ni même de loisir à part les copains extra-conjugal et d’un autre côté on a sa fille qui essaie de vivre avec alors qu’elle admire son père.

    Conclusion

    C’est un livre vraiment bien, il nous fait oublier nos problèmes en nous focalisant sur d’autres et c’est assez astucieux.

  • Simone Elkeles - Irresistible alchimie

    Irrestiblealchimie

    411 pages

    Il s'agit d'une lecture faite avec Life is a real book

    4 eme de couverture :

    Brittany est l’image même de la jeune fille parfaite. Belle, blonde et intelligente, elle vient d’une famille aisée et sort avec le capitaine de l’équipe de football. Elle sait bien maîtriser ses émotions, mais elle cache une douloureuse fêlure : elle s’oppose à ses parents qui veulent placer dans une institution, sa soeur aînée, gravement handicapée.
    Alex Fuentes est d’origine mexicaine, il est bien sûr séduisant en diable, mais c’est le bad boy du lycée. Il fait partie d’un gang impliqué dans des trafics de drogues, comme son père, qui en est mort.
    En dernière année au lycée Fairfield, Brittany et Alex sont obligés de travailler en binôme leur cours de chimie. Alors que tout les oppose, leur attirance est immédiate. Et leur amour sera contrarié par des événements brutaux qui ne cesseront de s’amonceler sur eux. Membre d’une bande armée qui sème la terreur, Alex est malgré lui rattrapé par les exigences du chef du gang. Et Brittany, malgré ses efforts passionnés pour le sortir de là, ne parviendra pas à le protéger.

    ****

    Je ne sais vraiment pas quoi pensé de ce livre, je ne sais pas si j’ai aimé ou non. C’était assez handicapant de lire ce livre en ayant lu aux préalables 3 mètres au-dessus du ciel parce que ça nous trouble énormément et on fait beaucoup de lien qui fausse notre appréciation. Si l’on arrive à se détacher se livre est assez sympa. L’histoire est assez simple il s’agit de Brit et Alex qui vont devoir travailler ensemble pour leurs cours de chimie. Je dois avouer que si vous êtes du genre pointilleux sur les cliches, vous n’allez peut-être pas le lire en entier, cela peut vraiment bloquer dans cette lecture et ce serait vraiment dommage.

    Au fil de cette lecture on voit cette alchimie explosé entre les deux personnages principals même si leurs milieux sont extrêmement différents. J’ai beaucoup aimé ces différents personnages, on a deux points de vue dans l’histoire et c’est très plaisant parce qu’on a les deux milieux, leurs sentiments, leur vision et c’est vraiment agréable cette omniscience du récit. Le fait que le récit soit assez contemporain nous touche au plus près et on s’y reconnaît facilement. Les personnages sont très différent l’un de l’autre. D’un côté il y a Britt, fille superficielle qui est de bonne famille, qui plus est très énervante en façade. De l’autre il y a Alex le bad boy par excellence en façade aussi. Qui est très plaisant dans cette lecture c’est qu’on voit ces personnages assez stéréotypés au final changer, évoluer ensemble pour qu’au final l’amour finit par gagner. Ce livre véhicule une très bonne image, du fait que l’amour soit plus fort que tout. Il ne faut pas se priver d’un amour sincère juste parce que les autres ne sont pas d’accord. Cela donne une réelle profondeur aux personnages. Inconsciemment on s’attache à eux en les voyant grandir malgré eux. En soi l’histoire est assez simple mais on se laisse vite happer à leur histoire d’alchimie et on apprécie.

    En clair : ce livre est vraiment sympathique, léger, plutôt pour la jeunesse. On s’attache vite aux personnages et on a envie que cette histoire d’amour aboutisse et dure dans le temps. Cela peut être une lecture transitoire entre deux gros livres car elle se lit très rapidement et très facilement.

  • Simone Elkeles_Irrésistible attraction

    Irresistibleattraction

    477 pages 

    4 eme de couverture :

    Pour échapper à la police de Mexico, Carlos Fuentes s'installe chez son frère Alex, qui s'est rangé des gangs dans le Colorado.
    Kiara, une jeune lycéenne sage, un peu garçon manqué, lui sert de guide dans ce monde policé qu'il ne connaît pas. Carlos, poussé par ses habitudes de bad-boy, ne tarde pas à replonger ; et, pour éviter la prison, il doit suivre un stage de réinsertion et accepter de vivre chez le professeur Westford, père de la jeune fille, qui a déjà sorti son frère Alex de la galère. Malgré leurs différences, les deux adolescents apprennent à se connaître et s'attirent de plus en plus.
    Mais Carlos, s'il veut vivre pleinement son amour pour Kiara, doit d'abord rompre une fois pour toutes avec la culture des gangs.

     

    L’auteure

    Il s’agit d’une lecture commune avec mon amie Life is a real book. J’avais déjà lu le premier tome de cette auteure. Elle a un style de lecture qui est accessible et qui nous fait rêver à un hypothétique grand amour. Elle a trouvé la recette gagnante pour nous faire vivre une belle histoire pour qu'on la partage à tout le monde !

     

    L’histoire

    Ce deuxième tome est vraiment vraiment pas mal du tout ! On s’attaque au deuxième frère Fuentes, Carlos. Il garde un côté très bad boy qui fait rêver. C’est certes un bad boy mais avec un coeur en guimauve. Je trouve que c’est ce qui m’a fait craquer mais il ne faut pas abuser non plus. Dans cette histoire Carlos change de vie. Il part dans le Colorado, chez son frère. Piégé en possession de drogue il va devoir s’installer dans la famille de Kiara. C’est là que tout commence. Je dois avouer que je l’ai dévoré en 3 jours. C’est une romance qui est très prévisible mais douce. On la suit avec plaisir, on en a besoin de temps en temps quand même. Ne mentez pas c’est inévitable ! Ce tome est formé comme le précédent tome mais je n’ai pas trouvé ça super dérangeant. On est tellement content de découvrir ce frère-ci.

     

    Les personnages

    On apprend à connaître Carlos mais aussi Kiara. Ce sont des personnages tellement mignons ensemble. C’est une histoire d’amour classique mais tellement bien écrite qu’on n’y fait pas attention. Kiara arrive à percer la carapace de Carlos au fil du livre à le pousser dans ses retranchements. L’auteure ajoute l’humour à leur couple typique maintenant et j’ai trouvé cela très intéressant j’ai passé un bon moment.

     

    Conclusion

    C’est une très belle lecture, très détente cocooning. On en a besoin de temps en temps. Cela fait rêver les midinettes mais aussi réveiller les moins jeunes. Cela reste un roman jeunesse mais il faut le tester pour l’adorer ! Alors foncez !

  • Simone Elkeles_Irrésistible fusion

    Irresistiblefusion 1

    411 pages 

    4 eme de couverture :

    Les frères Fuentes sont de retour ...
    Après Alex et Carlos, voilà Luis !

    Nikki Cruz s'est juré de ne plus faire confiance aux garçons, surtout s'ils sont liés de près ou de loin avec le gang des Latino Blood.
    Contrairement à ses frères Alex et Carlos, Luis Fuentes s'est toujours à l'écart des problèmes. Brillant et ambitieux, il veut réussir sa vie honnêtement et séduire la jolie Nikki.
    Mais quand on est un Fuentes, on a le danger dans le sang ... Et les Latino Blood sont prêts à tout pour ne pas laisser Luis s'échapper.

    Le plus jeune des frères Fuentes échappera-t-il au destin de la famille ?

    ~

    L’auteure

    Après avoir dévoré les deux premiers tomes c’est tout naturellement que j’enchaine sur le troisième tome de cette auteure, en lecture commune avec Life is a real book. La plume reste la même on est toujours attiré par ces personnages stéréotypés mais à qui on veut ressembler. J’ai adoré cette auteure, elle fait du très bon boulot. Dans la globalité elle a écrit une très belle trilogie !

    L’histoire

    J’ai beaucoup aimé ce roman, certes il ne change pas réellement des autres romans. C’est assez répétitif, si l’on est pointilleux. Cette fois-ci nous rencontrons le troisième frère Fuentes, Luis. C’est techniquement le plus sage des trois frères et celui qui a des rêves rangés et pourtant ! Luis va rencontrer Nikki au mariage d’Alex. L’histoire d’amour ne débute que 2 ans après. Les gênes nous rattrapent toujours et Luis va en faire les frais. C’est-à-dire que les Latinos Blood vont réapparaître dans le schéma de sa vie. C’est assez prévisible la suite de l’histoire mais j’ai espéré jusqu’à la fin que je me trompais mais bien sur que non les problèmes ont la vie dur ! Pourtant j’ai adoré cette histoire-ci. Le petit plus de ce roman c’est que tous les frères et leur copine sont réunis et j’ai trouvé cela vraiment sympa. Un autre lien nous unit à cette trilogie.

     

    Les personnages

    J’ai trouvé les personnages différents à chaque livre et c’est vraiment sympa. Nikki a déjà un passé assez lourd surtout avec les latinos blood et elle ne veut surtout pas revivre ça avec luis mais elle reste très méfiante par rapport à cette relation. Et d’un autre côté on a Luis super amoureux qui est sûr de lui, malgré les événements qui vont l’obliger à faire des choix. Je dois avouer que ce tome change quand même parce que rien n’est facile. Il y a beaucoup de faits qui font qu’ils ne peuvent pas être ensemble. De plus on a les deux points de vue comme tous les tomes de cette trilogie et ça c’est vraiment le plus de tous ces romans !

     

    Conclusion

    J’ai adoré ce roman mais pas que ! La saga est une réelle bouffée d’air frais. Certes elle est très cliché mais pourquoi pas ? Elle nous vend du rêve et je crois que c’est l’essentielle quand on veut passé on bon moment en bonne compagnie. Alors laissez-vous tenter !

     

  • Polly Shulmann_La malédition de Grimm

    Grimm

    516 pages 

    4 eme de couverture :

    Elizabeth Drew, 15 ans, s’ennuie au lycée, peine à s’y intégrer, et ne s’entend pas avec la nouvelle femme de son père. Sur les conseils de son prof préféré, elle se présente à un entretien d’embauche pour un emploi de bibliothécaire. Or, il ne s’agit pas d’une bibliothèque ordinaire : aucun livre à l’horizon, seulement des objets, certains inspirés des romans de G. H. Wells, d’autres issus des contes des frères Grimm – comme les bottes de sept lieues ou le miroir magique de la belle-mère de Blanche-Neige…
    Bientôt, Elizabeth apprend la vérité : les objets entreposés dans la galerie Grimm sont magiques ! Mais ce n’est pas tout : les gens peuvent les louer, à leurs risques et périls. Car la magie est parfois dangereuse, et le genre de caution que doit laisser l’emprunteur est assez insolite : son sens de l’humour ou son premier-né, ou encore ses souvenirs d’enfance...

    ~

    L’auteure

    Je dois avouer que l’histoire m’a beaucoup intrigué que ce soit le titre ou bien la couverture. Polly Shulmann a aussi écrit un one shot en plus de cette trilogie. Je dois avouer qu’elle a une très grande imagination mais surtout une écriture très accessibles. On a vraiment envie de continuer cette saga avec beaucoup de plaisir, les références sont accessible et on a envie de découvrir ou redécouvrir ces références au-delà du livre. C’est vraiment sympathique.

     

    L’histoire

    C’est une lecture que j’ai trouvée très douce même si je n’étais pas du tout dans l’état d’esprit du livre. J’ai eu l’impression d’une ‘Je t’aime moi non plus’ J’avais envie de le lire mais en même temps si le livre était fermé, je ne me poussais pas à le lire. c’est assez étrange. L’histoire en soi est vraiment pas mal. On rencontre Élisabeth, une fille ordinaire qui va trouver un travail dans une bibliothèque, c’est là que tout commence. Je n’ai pas trouvé de point faible à ce livre, il reste très jeunesse mais je suis sur qu’il peut plaire à un très large public. On apprend beaucoup de choses sur les comptes de Grimm et je trouvais cela très instructif on a envie de faire nos propres recherches. J’ai trouvé cette attention très bien, une sorte de petit plus au récit.

     

     

    Les personnages

    Tous les personnages créent un lien avec nous et cela les rend très attachants. D’un autre côté on apprend à se méfier d’eux c’est assez déroutant. On ne sait plus qui croire, qui aimer et qui détester. Bien sûr j’ai trouvé un peu gros le fait qu’Élisabeth réussisse en si peu de temps à tout résoudre alors qu’elle n’a rien de spéciale. Il y a aussi une histoire d’amour qui était très exiguë. Clairement on ne sait pas si c’est ou non parce qu’on doute par le manque d’information. J’ai trouvé dommage que le livre soit aussi lent parce que du coup toutes les informations manquantes nous sont balancées à la fin comme si elle se débarrassait de tout ça à la fin. J’aurais aimé plus.

     

    Conclusion

    Je le conseille fortement, je l’ai trouvé plutôt pas mal. Il entretient notre âme d’enfant et nous fait rêver encore un peu. C’est une lecture simple et accrocheuse. Il faut vraiment être dans l’état d’esprit sinon ça peut être compliqué.

  • Lisa Jane Smith_Journal d'un vampire tome 7

    Tvdt7

    425 pages 

    4 eme de couverture :

    Elena et ses proches amis sont désormais étudiants à Dalcrest, cette même université où les parents de la jeune fille se sont rencontrés. La vie semble enfin
    leur sourire de nouveau à tous, les sentiments d'Elena sont plus clairs ; quant à Stefan et Damon, ils paraissent avoir trouvé un terrain d'entente. Mais voilà que des étudiants commencent subitement à disparaître du campus. Aussitôt Elena est persuadée que des forces maléfiques les ont suivis depuis Fell's Church et que le cauchemar va recommencer.
    Alors que la panique générale s'est emparée du groupe, Elena découvre l'existence d'un secret qui la bouleverse profondément. Elle comprend qu'une nouvelle tragédie est imminente et qu'elle pourrait bien ne pas y survivre. A moins que l'un des frères vampires - mais lequel ? - parvienne à la sauver.

     

    ~

     

    L’auteure

    Alors c’est une auteure que je lis depuis plus de 6 ans déjà. L.J. Smith est celle qui m'a fait découvrir tout l'univers fantastique et c'est une auteur que j'apprécie beaucoup ! Heureusement que j’ai continué cette saga malgré tout parce que je crois au talent de cette auteure. Et on va avouer quand même que les derniers tomes de cette saga partaient un peu en cacahuète mais l’auteure s’est reprise ! Évidemment je n’en parle pas beaucoup parce que je pense que tout le monde a eu à un moment ou un autre eu vent de cette auteure, alors je passe les détails !

     

    L’histoire

    Je crois qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Je dois avouer que ce tome m’a beaucoup plu. J’avais presque l’impression de retrouver les bon débuts de cette saga et l’essence même de ce qui m’a séduite dans cette histoire. À un seul détail près tout était plus sombre. Dans ce tome Elena et ses amies partent pour l’université de Dalcrest et il se trouve que dans cette école, le mal y règne en maître. Les élèves meurent de façon atroce et Elena et sa bande vont enquêter pour mettre fin à cette anarchie. Le seul point négatif c’est que je trouvais cette enquête trop rapide … Ou peut-être parce que je l’ai littéralement dévoré. On ne saura jamais. L’auteure garde sa ligne directrice c’est-à-dire que l’enquête est sur fond d’histoire d’amour, d’amitié mais surtout de meurtre.

     

    Les personnages

    Les personnages restent fidèles à eux-mêmes, on a l’impression de revoir d’anciens amies. C’est plutôt réconfortant. Ils grandissent au fil des tomes et on s’attache à eux, on devient leurs amies. Je trouve que l’auteure a fait un effort considérable, il y a presque tous les points de vue. J’avais un point de vue plus omniscient sur cette histoire et c’est peut-être aussi pour ça que je l’ai dévoré. J’avais même envie de participé à leur enquête tellement je m'y suis prise au jeu.

     

    Conclusion

    J’ai beaucoup aimé ce tome, beaucoup mieux que les autres car je l’ai dévoré ! Il confirme le fait que cette saga vaut le coup et qu’il faille seulement s’accrocher. J’ai retrouvé l’âme de l’auteur et ça n’a pas de prix !

  • Gilles Legardinier_Complètement cramé

    Completementcrame

    432 pages 

    4 eme de couverture :

    Lassé d'un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu'il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme.
    En débarquant au domaine de Beauvillier, où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement... Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d'en finir va être obligé de tout recommencer...

    ~

    L’auteur

    Je ne connaissais que de réputation, et pour ainsi dire je ne suis pas du tout déçu au contraire l’auteur à une façon de voir la vie de façon très drôle et décalée. Il n’en est pas du tout à son premier roman et je pense que tout le monde en a entendu parler. Je trouve son style très original, et on aime se prendre dans ce monde très sympathique et fou.

     

    L’histoire

    C’est un livre génial, je comprends tout cet engouement. Il est complètement barge et c’est ce qui donne du charme si particulier à ce roman. On est plongé dans la vie d’Andrew, chef d’entreprise en Angleterre, plaque tout pour aller faire majordome en France. Alors je trouve cette histoire fantastique parce qu’il nous fait rêver à une autre époque, plus ancienne en gardant les pieds dans le monde actuel. On est tout le temps plongé dans l’humour, le fais du second degré et c’est vraiment sympathique. On le dévore sans vraiment chercher à comprendre. Je l’avoue je l’ai fini en une journée. C’est un livre sans prise de tête, les chapitres sont courts et structurés. On se laisse facilement tenter.

     

    Les personnages

    On s’attache tellement vite à ces personnages déjantés que ce soit Odile, Manon ou même M. Magnier . On suit les liens amicaux entre ses différents personnages, on apprend à les connaître et on les aime pour ce qu’ils sont. Mais parler de leurs évolutions reviendrait à tout dire et le mystère serait lever ! Alors je vous laisse le bénéfice du doute. On a aussi le fait des préjugés Angleterre/France et c’est vraiment drôle parce que l’auteur les tourne en dérision, pour montrer que c’est débile d’avoir des préjugés sur les personnes parce que ce n’est pas forcément le cas. C’est une lecture cocooning, qu’on emmène à la plage et c’est ce qui m’a beaucoup plu. On a l’impression de vivre en même temps qu’eux dans ce manoir, de vouloir les aider et de partager avec eux.

     

    Conclusion

    J’ai beaucoup aimé ce livre, c’est une très belle découverte. On rit beaucoup, on passe un bon moment que demander de plus ? Je le conseille fortement !

  • Bertrand jullien-Nogarède_ La première fois que j'ai été deux

    Img 20180606 081809

    350 pages 

     

    L’auteur

     

    Tout d’abord je tiens à remercier l’auteur de cette confiance qu’il a eu et maintenant c’est un auteur publié et cela donne une petite fierté de l’avoir aidé. Il s’agit du tout premier roman de Bertrand Jullien-Nogarède et j’avoue que je n’avais pas d’attente particulière mais je n’avais pas pensé aux conséquences que ce livre a pu m’apporter ! Je pensais que cela allait être une histoire à l’eau de rose sans rien en échange mais non ! Je ne m’attendais pas du tout à cela. Bertrand Jullien-Nogarède a brillamment caché ses combats, qui sont aussi les nôtres finalement et qu’on découvre dans l’univers de Karen. J’espère que ce ne sera pas son seul roman parce qu’il a vraiment une bonne plume.

     

    L’histoire

     

    Quand on commence le livre, on a peur que cela devienne trop adolescent. À la surface de l’histoire il s’agit d’une histoire d’amour ni plus ni moins entre Karen, l’étudiante française et Tom, l’étudiant anglais fou de Rock. Dans le fond de l’histoire on sent une maturité et une détermination à se rebeller contre des procédés et des manquements de la société qui sont tristes. Bertrand Jullien-Nogarède traite de plusieurs sujets qui nous font réfléchir, notamment le devoir de mémoire. Nous devons tous l’entretenir, que cela soit en regardant des documentaires ou en visitant des monuments mais surtout ne pas la dénigrer parce que sans elles ont est plus grand-chose. Il traite aussi du fait que nous sommes tous conditionnés dans des cases de métiers qui au final ne nous correspondent pas, Karen a fait le choix de faire le métier qu’elle aime, sans se soucier de l’avis des autres.

    De plus L’auteur montre avec dextérité deux sujets que nous rencontrons le plus souvent, l’amour et la mort. Il nous fait comprendre que l’amour jetable n’est pas la bonne solution et qu’il ne faut pas se jeter sur le premier venu, L’amour se construit. D’autre part il nous montre que la mort peut sonner à notre porte à tout instant et qu’il faut vivre à fond. J’avais l’impression d’être entré dans un manège à sensation forte et qu’une fois sortie je me sentais nouvelle.

     

    Les Personnage

     

    Les personnages sont faits de façon à ce qu’on s’identifie soit à Karen soit à Tom. J’ai beaucoup aimé ces personnages, ils n’étaient pas de vrai adolescent ils étaient plus mûrs que leurs âges et c’était assez sympathique. Je me suis facilement identifié à Karen ce qui m’a facilité cette lecture. Le protagoniste masculin apporte beaucoup au livre parce qu’il a un charme anglais presque exotique finalement, une courtoisie qu’on a presque oubliée. Je pense que j’aurais beaucoup aimé le point de vue de ce personnage. Serait-ce pour un second tome ? Leur amour était tellement fort et déraisonné qu’on pourrait croire que l’amour est aussi facile. J’ai découvert le monde du rock et redécouvert certaines chansons que j’avais appréciées, je sentais aussi un dégoût des autres styles de musique dans le personnage de Karen mais ce n’était pas gênant, le rock est tellement appréciable.

     

    En clair : cette lecture nous donne un second souffle, un autre regard sur la vie. On ressent la sagesse de l’auteur et ses combats et je le conseille à toutes celles qui ont la chance de le lire.


     

  • Ransom Riggs_ Miss Peregrine et les enfants particuliers

    Lesenfantsparticuliers

    432 pages 

    4 eme de couverture :

    Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
    Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle...

    ~

    L’auteur

    Je connaissais de nom cette saga et j’étais attiré par les sujets qu'elle aborde. Comme le fait d’avoir une sorte de communauté d’enfants particuliers qu’il faut protéger. Simplement je l’ai lu bien après la sortie des films. C’est la seule saga connue pour l’instant et j’avoue qu’elle est vraiment très prometteuse si l’auteur veut se lancer dans d’autres projets.

     

    L’histoire

    Je l’ai dévoré ! Vraiment. Il se lit super vite. J’ai été happer dès le début par cet univers presque palpable. On est tout de suite plongé dans un monde qu’on pense créer de toutes pièces. L’auteur met des photographies qui nous attache les pieds au sol. On rencontre Jacob, petit-fils d’un particulier qui a pu s’échapper. À sa mort il va alors chercher la vérité sur ce qui pensait être des contes de fées. Tout va s’excellerait pour Jacob. J’ai trouvé la narration simple, douce et très accrocheuse. Le fait que ce soit un seul point de vue, nous lie à Jacob sans qu’on soit en manque d’information. Je me suis sentis tellement bien dans ce livre. On le dévore tel un accro !

     

    Les personnages

    Ils sont tellement particuliers et attachants qu’on les suit tête baissée. On veut savoir leur évolution, leur sentiment et d’autres choses. Ce sont des enfants qui ont un grand coeur. Ils ont certes une personnalité différente mais qui plaît à chacun. C’est de leur particularité qu’ils tirent leur force. Je trouvais l’idée véhiculée tellement bonne et optimiste. C’est une lecture jeunesse qui se lit très vite mais qui nous fait voyager longtemps.

     

    Conclusion

    J’ai adoré ce livre, je l’ai dévoré en deux jours. J’étais triste de quitter ce monde qui était tellement bien ! Je le conseille très fortement.

  • Judith Bannon_Liaison.com

    Liaisoncom

    496 pages 

    4 eme de couverture :

    Nicolas fait partie de l’équipe d’enquêteurs chargés de résoudre le mystère entourant le meurtre de deux jeunes hommes. Ceux-ci avaient un point en commun : ils étaient inscrits au site de rencontre liaison.com, par l’entremise duquel ils ont courtisé les deux mêmes femmes. Désigné comme agent double, Nicolas doit infiltrer ce réseau social afin d’entrer en contact avec les suspectes. C’est ainsi qu’il commence à fréquenter l’une d’elles, la charmante Kaïna, essayant tant bien que mal de garder la tête froide malgré le foudroyant désir qu’il ressent à son égard. Kaïna, blessée par la trahison de son ex-amant et hésitante à s’engager de nouveau, cède tout de même à l’irrésistible attraction qu’elle éprouve pour le beau policier. S’ensuit une brûlante liaison, vacillant entre le jeu et la réalité, qui en dérange plus d’un. Nicolas sortira-t-il indemne de sa dangereuse mission ? Kaïna est-elle aussi innocente que le croit son prétendant ? Inévitablement, les masques finiront par tomber…

    ~

    L’auteure

    J’ai découvert cette auteure par des suggestions et j’avoue que je ne suis pas déçu. Il ne s’agit pas de son premier livre et cela se sent. Elle a écrit deux autres sagas comme ‘Les 7 secrets ’ ou bien ‘Les sœurs reed’ et bien d’autres one shots. Elle a une plume accrocheuse et un humour bien à elle. J’ai adoré découvrir cette auteure et je pense que je n’hésiterais pas à lire d’autre de ses ouvrages.

     

    L’histoire

    Alors je ne m’attendais pas à cette lecture mais vraiment pas du tout. Je pensais que ce serait une romance simple toute mignonne ponctuer de scène érotique mais pas du tout. C’est un peu cliché me direz-vous. Donc Il s’agit d’une enquête policière sur fond d’un site de rencontres. Deux meurtres d’homme ont été commis dans espace temps réduit. Nicolas va s’infiltrer pour tenter de séduire de potentielles tueuses. Les ennuis commencent quand Kaïna. J’ai trouvé la forme du récit vraiment accrocheuse mais j’ai eu du mal avec le vocabulaire. L’histoire est vraiment cool, si vous avez besoin d’une romance facile et d’un humour décalqué, ce roman est fait pour vous !

     

    Les personnages

    les personnages sont assez attachants après je ne me suis pas forcément identifié à eux mais l’histoire est dans l’air du temps alors on s’identifie plus rapidement à l’histoire qu’aux personnages. Je trouvais leur histoire toute mignonne, mais comme toute histoire basée sur un mensonge, la vérité aller éclater un jour. Nicolas au fil du livre comprend que Kaina n’est pas du tout impliquée et malgré lui aller tomber amoureux d’elle et la protéger. Kaina est plutôt méfiante elle a peur de tombée amoureuse mais lui offre quand même beaucoup. Et puis tout a coup la fin du roman ! Mais quelle fin ! Je ne m’attendais pas du tout à ça. J’étais sur les fesses et je félicite l’auteure pour cette fin !

     

    Conclusion

    J’ai passé un très bon moment, il nous divertit avec beaucoup de tact et d’humour. J’ai beaucoup aimé cette enquête et cette histoire d’amour qui nous fait quand même rêver faut le dire. Très belle découverte !

  • Tina Meyer_Bourse au mérite

    Bourseaumerite

    Livre numérique 

    4 eme de couverture :

    Lorsqu’elle décroche une place dans l’une des plus prestigieuses écoles de commerce, Lia voit tous ses rêves se réaliser. Cette fille de fleuristes va alors découvrir l’élitisme qui règne dans ce monde si particulier : mépris, concurrence et coups bas vont désormais faire partie intégrante de sa vie quotidienne. La rencontre de Nolan, fils d’un riche ambassadeur, va lui faire croire à un conte de fées. 
    Mais si cette rencontre n’était en fait que le début des problèmes ?

    ~

    L’auteure

    Je ne connaissais pas cette auteure avant de découvrir son livre. Je l’avais dans ma pal depuis un moment et je me suis dit pourquoi pas. On dirait une romance jeunesse mais c’est bien plus que ça il faut lire ce livre avec un regard jeunesse. L’auteure a une plume très accessible et on prend plaisir à le lire. Il s’agit de son seul roman connu.

     

    L’histoire

    Je trouve que c’est une bonne petite romance, qui se lit vite et qui ne nous prend pas la tête. Il s’agit de Lia qui intègre une prestigieuse école et va rencontrer Nolan. C’est alors que va se jouer une romance rythmée par des péripéties qui rend l’histoire attractive. Le point fort si je puis dire, il s’agit du harcèlement scolaire. C’est assez présent dans ce livre mais pour moi la dénouement est bâclé. C’est une fin beaucoup trop facile et faite en surface. Je ne pense pas qu’on doit se focaliser sur le harcèlement parce l’histoire d’amour prédomine. De plus un autre sujet est abordé comme la différence de classe sociale. J’ai beaucoup aimé ce contraste entre Lia et Nolan. Lia a peur que quelqu’un découvre qu’elle vit dans la précarité et qu’elle bénéficie d’une bourse pour être scolarisé, alors que Nolan est fils de. C’est le reflet de notre société, avoir honte de ce qu’on est est tellement facile. Heureusement l’histoire ne tourne pas autour de ça.

     

    Les personnages

    On a des personnages assez attachants, on suit leur histoire sans trop de problèmes. Bien que Lia ne croie pas en l’amour de Nolan alors qu’il n’y a aucun doute. Je pense que le fait qu’elle soit harcelée et qu’elle n’a pas une grande confiance en elle fait qu’elle doute beaucoup. En soi ce sont des personnages tout à fait ordinaires. J’ai beaucoup aimé la détermination de Nolan, alors que Lia, le repousse. C’est un personnage tellement amoureux qu’on n’est un peu jalouse de ne pas en avoir un comme ça.

     

    Conclusion

    Ce n’est pas une mauvaise lecture. C’est fait essentiellement pour les jeunes, sans prise de tête. Pour moi il manque encore de travail pour être vraiment apprécié. Ça a quand même été une belle découverte.

     

     

     

  • Lucy Keating_Dreamology

    Dreamlogy

    346 pages 

    4 eme de couverture :

    Et si le garçon de ses rêves était bien réel ? Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite seule avec son père... et sa vie en rêves ! Toutes ses nuits sont peuplées d'aventures extraordinaires, de voyages, de rencontres, et surtout d'un garçon de son âge : Max. Au fil des années, ils sont tombés fous amoureux et Alice ne pense qu'à se coucher le soir pour le retrouver. Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max. En chair et en os. Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ?

     

    ~

    L’auteure

    Je ne connaissais pas cette auteure et je me suis dit pourquoi pas, il s’agit de son premier roman, depuis elle a sorti le livre ‘mot à mot ‘ et je dois avouer que sa plume est vraiment pas mal. Pour un premier roman, je trouve qu’elle a beaucoup de potentiel. De plus l’idée des rêves est vraiment bonne. Certes c’est un roman jeunesse mais je pense qu’il peut plaire à beaucoup plus de monde que ça.

     

    L’histoire

    Qui n’a jamais rêvé d’être connecté avec quelqu’un en rêve et de pouvoir le rencontrer plus tard ? Eh bien dans ce livre c’est possible. Il est tellement doux amusant et surtout nous fait rêve. C’est un roman qui se lit sans prise de tête. On a l’impression qu’elle nous tend la main pour la rejoindre et passer un bon moment. J’avais quelque appréhension du fait que ce soit un roman jeunesse mais non. Tout au long du livre on va avoir cette connexion au rêve sur fond de romance. Pourtant Alice et Max veulent se débarrasser de ses rêves. Au final je pense que leurs rêves n’étaient pas anodin puis que ce qui était intéressant c’est de voir ces personnages découvrir la réalité. On idéalise une personne et au final ce n’est pas vrai.

     

    Les personnages

    On s’identifie aux personnages et on les suit avec plaisir. J’ai vraiment eu envie que cette histoire se finisse bien. Alice est restée accrocher à ses rêves depuis l’enfance alors que Max a vécu sa vie. Max rejette alors les rêves partager. Leur relation est tellement idéalisée qu’on la suit sans problème, ce n’est pas cliché et on la dévore sans problème.

     

    Conclusion

    C’est une très belle lecture qu’on se laisse guider. On rêve, on se détend et on se laisse faire. Et le tour est joué. Je le conseille à tous ceux qui serait tenté !

  • Tu as promis que tu vivrais pour moi - Carène Ponte

    Tu as promis que tu vivrais pour moi - Carène Ponte

    360 pages

    Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
    Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l'homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
    Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l'intention de se contenter de paroles en l'air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait… 

     

    * - * - * - * - * - * - * - * - * - *

     

    Une histoire qui rend accros

    Après une petite panne de lecture, je me suis lancée dans ce livre qui à mon étonnement s’est lu super vite tellement j’ai été emportée dans l’histoire aux côtés de Molly et de ses amis. Je me suis même obligée à réduire mon rythme de lecture pour pouvoir profiter un peu plus de ses moments où j’étais comme presque un personnage de l’histoire.

    J’ai ressenti les mêmes sentiments de tristesse et de bonheur que le personnage principal.

     

    Une lecture simple et attachante

    C’est une histoire fraiche qui est vraiment légère et amusante avec cette idée de lettre laissées et qui sont à ouvrir une fois par mois pour pouvoir réaliser un des rêves que Marie aurait voulus réaliser mais dont elle n’a pas eu le temps, c’est une jolie façon de faire son deuil lorsque cela est vraiment difficile.

     

    Des personnages attachants et une auteure amusante

    J’ai été touchée par tous les personnages, qu’ils soient de la famille, des amis ou encore des élèves, chacun est unique et je me suis sentie super bien en leur compagnie qui fut malheureusement pour moi trop courte... (Une suite ! Une suite ! Une suite !)

    L’écriture de l’auteur est vraiment agréable, j’ai beaucoup apprécié ses notes d’humour dans les notes de bas de pages, elles m’ont beaucoup fait rire et sourire !

     

    Conclusion : un véritable coup de cœur ! 

    J’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce livre mais je ne saurais vous dire si cela vient de la plume de l’auteur, de son sujet abordé tout au long du livre ou encore de ses personnages tous attachants… peut-être les trois ?

    Si vous avez l’occasion de lire ce livre, je vous y encourage, il est vraiment beau et merveilleux à lire, il exprime un sentiment de liberté et nous donne envie de tout faire car il nous donne cette impression que rien n’est impossible à réaliser.

     

  • Rush - Maya Banks

    Rush

    576 pages

     

    Gabe Hamilton est l’un des hommes d’affaires les plus en vue de New York. Il obtient toujours ce qu’il veut. Or, l’objet actuel de son désir lui est interdit : la troublante Mia, la jeune sœur de son meilleur ami et associé. Un fruit défendu qui ne cesse de l’obséder.  Mia rêve de Gabe en secret depuis toujours. Jamais elle n’aurait pensé attirer l’attention de cet homme aussi inaccessible qu’envoûtant. Et quand il lui offre de signer un contrat d’un genre très particulier, elle ne peut s’empêcher d’accepter. Tandis qu’elle se laisse entraîner dans l’univers dangereusement excitant de Gabe, elle découvre à quel point il peut se montrer exigeant... à tous points de vue. Entre irrésistible attraction et sentiments naissants, le petit jeu qui s’instaure entre eux risque de leur coûter bien plus qu’une simple liaison passagère…

    * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - *

     

    Des personnages intéressants et très attachants 

    C’est un livre assez simple d’apparence mais le résumé m’a donné envie de le découvrir. C’est un livre plutôt érotique où la romance est présente mais plutôt au second plan. On y découvre une jeune fille, Mia, gentille, adorable, attachante avec qui la vie n’a pas toujours été rose et d’un autre côté Gabe qui est l’un des meilleurs amis du frère de Mia, Jace, à qui tout réussi. On voit évoluer leur relation petit à petit, en commençant par du formelle pour devenir évoluer vers une relation plus passionnel, libre et spontanée. On est emmené dans l’histoire à travers les points de vue des deux personnages fusionnels Mia et Gabe, ce qui nous permet de suivre les sentiments et les ressentis de chacun.

     

     

    Une histoire intéressante et des liens qui attisent la curiosité 

    C’est un livre très fluide, qui se lit vraiment d’une traite et qui en plus de ça est agréable, certains passages peuvent un peu déranger suivant l’ouverture d’esprit des lecteurs sans pour autant être vraiment gênant car on n’est pas non plus dans un roman pure BDSM même si quelques pratiques de bases y sont décrites. Les chapitres courts sont un plaisir, on ne se prend pas la tête pour réfléchir, c’est vraiment une histoire fraiche et agréable.

    La relation des trois amis garçons est très intéressante et sera expliquée plus en détails dans la suite de la trilogie car chaque lire est destiné à l’un des garçons. J’ai donc hâte de pouvoir vous faire découvrir mon avis sur ces deux prochains livres afin de plus découvrir les deux autres amis, Jace le frère de Mia et Ash !

     

     

    En conclusion 

    C’est donc pour moi un livre agréable à lire, dont j’ai apprécié le style d’écriture, mais qui n’est pas seulement de l’amour, attention donc à votre ouverture d’esprit sur certaines pratiques sexuelles qui fera que vous aimerez plus ou moins cette lecture qui malgré tout possède une romance qui est au second plan. J’ai aimé les personnages et m’y suis très vite attachées.

  • Rebecca Donovan_ Ma raison de vivre

    Ma raison de vivre

    524 pages 

    4 eme de couverture :

    - Et si je ne veux pas être ami avec toi?
    - Alors nous ne serons pas amis.
    - Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami?
    - Alors nous ne serons rien du tout.
    Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...

    ~

    L’auteure

    Je ne connaissais pas du tout, je l’ai découverte seulement en regardant mon actualité et je me suis dit pourquoi pas. Ça a l’air d’être de la jeunesse, un peu romantique pourquoi pas mais je me suis trompé. Il s’agit de la saga respire, je pense que plusieurs d’entre vous la connaisse et j’avais envie de la découvrir.

     

    L’histoire

    Je l’avoue c’est une histoire vraiment très forte. Je n’ai pas pleuré certes mais la fin m’a vraiment choqué. Pour tout dire je ne m’y attendais pas du tout, même si c’était très probable. Ce livre aborde un sujet assez lourd, la maltraitance sur enfant et j’ai eu l’impression de vivre cette histoire. Je pense que c’est pour ça que je ne l’ai pas dévoré, au contraire, j’avais peur de la suite. En arrière-plan nous avons une histoire d’amour très sympathique. C’est vraiment astucieux, parce qu’on peut respirer dans cette tragédie. Je trouve que c’est un sujet vraiment dur mais c’est tellement courant que c’est un devoir d’en parler. Cette histoire monte crescendo parce qu’au début on ne sait pas ce qui se passe et puis plus on avance plus ça se dessine. On constate seulement cette triste vie.

     

    Les personnages

    Ce sont des personnages très intéressants. Au début je n’ai pas du tous compris pourquoi tout ces secrets, ces non-dits. Je me suis même demandé si ce n’est pas fait exprès, que ce soit une personne hautaine qui n’aime pas les autres. Puis petit à petit l’intrigue nous révèle ses secrets et là on compatit. L’histoire d’amour lui offre un vrai échappatoire. Et je pense que grâce à ça elle n’a pas perdu le nord. J’ai quand même trouvé qu’elle lui résistait beaucoup, certes pour le protéger mais quand même, j’avais envie que ce soit facile.

     

    Conclusion

    J’ai trouvé ce livre très intéressant. On a vraiment une intrigue, un problème. On lit ce livre par besoin et on le finit parce qu’on veut savoir la suite. On compatit à ce personnage et on les aime comme ils sont. Je pense qu’on doit lire des livres comme ça pour nous remettre les choses en place. Faut juste se dire que ce n’est pas un livre facile mais qui se lit avec envie. Je le conseille à ceux qui veulent savoir.